8 avr. 2009

Correspondance: Un gars, une fille

De : Julie
Envoyé : 7 avril 2009
À : Anik
Objet : Un gars, une fille

Salut Anik,

Comment te portes-tu cette semaine? Ici ça va!

Puis-je te demander un truc? PapaRelax et toi vivez-vous toujours sur la même planète? Je demande, car parfois j’ai l’impression que PapaZen et moi vivons à des lieues de distance… Voici un extrait d'une conversation récente survenue au souper pendant les 24 minutes bénies de Toc toc toc, l’émission fétiche des filles.

-----
Julie, donnant à Frérot sa purée - Je me demande si on ne devrait pas faire venir une décoratrice qui pourrait nous donner des conseils pour faire un peu de tape-à-l’œil dans la maison. C’est le printemps. Il me semble que ça ferait du bien…

PapaZen, lisant son journal - Mmm.

Julie - Puis, c’est vrai, je ne t’ai pas dit. Frérot a réussi à se tourner du ventre au dos aujourd’hui. Son manque de douceur l’a tellement surpris qu’il en a pleuré.

PapaZen, imperturbable - Mmm.

Julie - Ah, aussi j’ai téléphoné pour savoir où en était la réparation de l’ordinateur. Ça suit son cours. Toi, es-tu passé au garage pour la réparation de la voiture?

PapaZen - Non.

Julie - Ce matin, j’ai donné les sous pour le service de garde de GrandeSoeur et j’ai préparé l’habit de printemps pour PetiteSoeur. Tu pourras l’amener à la garderie.

PapaZen, rit soudainement.

Julie - J’ai dit quelque chose de drôle?

PapaZen, sortant de sa torpeur - Non. C’est que, tu te rappelles quand je t’ai dit que le propriétaire des Canadiens avait viré son coach? Un tabac dans les médias! Bien, imagine-toi qu’ils sont maintenant à vendre! Eille. Le club à vendre… Ça ne te tenterait pas qu’on les achète, dis?

Julie, que le sujet intéresse probablement autant que les machines à peanuts dans les garages - Bah, c’est vrai que j’ai des visées pour notre livre, à Anik et moi, mais plus pour une maison au bord du fleuve…

PapaZen - Bob, il leur brasse la cage. C’est bon pour eux ça…

Julie - Imagine les enfants courir sur les galets…

PapaZen - Faudrait que j’appelle mon frère pour lui dire ça…

Julie : On serait bien, deux semaines l’été, deux semaines à Noël, une semaine à la relâche…

PapaZen - Il dort peut-être. C’est vrai que Ti-Cousin est arrivé. Je pourrais appeler mon autre frère…

Julie - On garderait de beaux souvenirs de nos étés. Les filles parlent souvent du Lac-Saint-Jean. Elles ont bien aimé…

PapaZen - Au fait, je ne t’ai pas dit. Ça marche pour Grégory Charles * finalement. Il a accepté de nous faire un petit topo pour le gala d’excellence des élèves de l’école. On va le rencontrer la semaine prochaine.

Julie, qui pense à la soirée monoparentale qui s’annonce - Mmm.

PapaZen - Cool hein? Les élèves vont être contents. Déjà qu’Éric Salvail a accepté aussi et Guillaume Lemay-Thivierge…

Julie - Dommage. Il est trop parfait, lui.

PapaZen, replongé dans sa lecture - Qui?

Julie, opportuniste - Grégory Charles. Anik et moi, ça nous prend une préface pour notre livre sur l’imperfection maternelle.

PapaZen - Ah bon… J’t’ai pas dit qu’on va relancer Marie-Mai?
-----

L’épisode du feuilleton se termine au son du générique de Toc toc toc.

Dire que je me rappelle d’une certaine période où on se regardait dans le bleu des yeux et qu’on se relançait pour nos projets professionnels, nos vacances d’été, notre future maison, notre prochain voyage en Europe...

C’est pareil chez vous?
Julie


Anik répond à Julie :


De : Anik
Envoyé : 7 avril 2009
À : Julie
Objet : RE : Un gars, une fille

Salut Julie!

J’ai bien ri en lisant ta palpitante conversation avec PapaZen. T’aurais pas envie de cacher son journal, de temps à autre? Ici, la lecture est interdite pendant les repas (j’ai déjà essayé une fois ou deux, en me faisant fusiller du regard). La télé, ça passe, mais pas la lecture. Mais on s’améliore, on ne l’écoute pratiquement plus durant les repas. On parle en famille, à la place.

Mais en ce qui concerne les conversations de couple, c’est certain que j’ai souvent cette impression de venir de deux mondes, Mars et Vénus, je suppose… Ce qui m’énerve le plus, c’est quand je pose des questions à PapaRelax et qu’il ne répond pas, genre :

Anik, un peu inquiète - « Qu’est-ce qu’on devrait faire si… ? (ou toute autre question hypothétique dans le genre)

PapaRelax, imperturbable - Ce n’est pas arrivé encore, à quoi bon se poser la question ?

Anik, une coche plus inquiète - Oui, mais si cela arrive, il faudrait savoir comment réagir, non ?

PapaRelax - Mais, cela ne va probablement pas arriver, tu vois tout au pire…

Anik, dont le ton devient de plus en plus aigu - T’as pas de boule de cristal, tu ne sais pas. Ce serait mieux d’être bien préparé …

PapaRelax - On passera le pont quand il sera devant nous…

Anik, insistante - Oui, mais peux-tu juste me donner ton opinion sur la question ?

PapaRelax - Je ne sais pas moi, je t’ai dit que je n’aimais pas cela réfléchir pour rien !

Anik, en soupirant - Ah!, pis laisse donc faire ! ».

-----

Non, mais connais-tu un moyen de discuter en « si » avec ton homme ? Des fois, je me demande si le mien reçoit une prime à l’économie de salive. En tout cas, moi, je ne suis pas près de recevoir ce type de prime…

Sur ce, à bientôt!

Anik

P.-S. Oublie cela, l’achat du Canadien. Ils ont perdu hier. Mais PapaRelax a confiance qu’ils vont faire les séries…

0 commentaires imparfaits:

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon