22 avr. 2009

Correspondance: Un agenda occupé

De : Anik ---
Envoyé : 20 avril 2009 ---
À : Julie ---
Objet : Un agenda occupé ---

Salut Julie! ---

Ça va? Moi, bien. C’est un peu la course, cette semaine, avec le bénévolat à l’école et mon 23e rendez-vous chez le médecin depuis février (j’exagère à peine). En janvier, j’avais pris le temps de me faire un horaire en fonction de mes priorités. En fait, c’est la mère parfaite qui remonte en moi à l’occasion, avec sa manie des résolutions du nouvel An et de la rentrée scolaire ;o)

Ce qui me semblait important méritait plus de cases horaires, ce qui était superflu ou inutile n’apparaissait pas à l’horaire. J’avais quelques cases vides, pour relaxer en famille ou seule la fin de semaine, mais somme toute, chaque journée était tout de même bien remplie et planifiée. Travail, projet d’écriture, mise en forme, loisirs, temps de couple, entretien de la maison et, évidemment, temps agréable en famille.

Sur papier, tout concordait avec mes priorités, et ce, en fonction de l’importance relative de chaque élément les uns par rapport aux autres. Mais j’ai frappé un mur depuis février : j’ai eu un minimum d’un rendez-vous par semaine, surtout pour les enfants (pédiatre, ORL, audiologiste, dentiste, vaccins…). Je veux bien croire que la santé est tout de même une de mes priorités, mais peut-être pas au point d’y consacrer une demi-journée par semaine (c’est qu’on attend longtemps dans ces salles d’attente remplies de microbes).

En tout cas, tout cela pour dire que comme je passe une partie de ma semaine à des rendez-vous plates mais nécessaires, mon bel horaire sur papier et mon temps réparti en fonction de mes priorités ne tient plus la route. Je suis placée devant un dilemme : qu’est-ce qui doit être sacrifié, puisque j’ai une demi-journée de moins par semaine ? J’ai souvent choisi le ménage, mais un moment donné, il faut bien que je nettoie (il y a des limites à l’imperfection). Alors, je mets de côté un peu de travail, notre projet ou le temps en famille, mais à chaque fois, je me sens coupable. Je voudrais tellement réussir à tout faire. Et, je l’avoue, mon temps personnel de fin de soirée est sacré, alors pas touche ). T’as trouvé la solution, toi ? Arrives-tu à toujours agir en fonction de tes priorités ?
A+
Anik



Julie répond à Anik



De : Julie
Envoyé : 21 avril 2009
À : Anik
Objet : RE : Un agenda occupé

Salut Anik,

Hum… j’avoue avoir déjà eu ces questionnements existentiels par rapport à mes priorités et à la manière dont j’occupais mon temps. Il faut croire que je suis dans une bonne passe ou que l’arrivée du printemps me soit bénéfique ;o)

Je pense somme toute avoir passé le cours « priorités 101 ». J’en suis venue à réduire ma vie à sa plus simple expression : moi, ma vie familiale et ma vie professionnelle. Tout ce qui ne rentre pas dans ces trois pôles peut facilement être évacué. C’est ainsi que j’ai gagné du temps en ne feuilletant plus les circulaires sans avoir l’intention d’acheter quoi que ce soit et en ne prenant plus personnel une situation vécue par quelqu’un d’autre et à laquelle je ne peux rien de plus que prêter une oreille compatissante. En refusant désormais les invitations qui me pèsent sur les épaules, en ne répondant plus au téléphone lorsque je suis occupée avec les enfants, je respire mieux. La cerise sur mon sundae : mettre la pédale douce sur le zèle qu’on me connaît dans certains projets professionnels (j’espère que mon boss ne parcoure pas ces lignes ;o, à ma décharge le contexte avait légèrement stagné…).

Mais sachant que tu as déjà probablement fait tout cela ;o), je te sers le « pep talk pour une mère imparfaite ». Je pense que tu es mûre pour une mesure radicale : une semaine sans agenda! Pourquoi te donner un cadre pour te guider s’il te contraint? Pourquoi ne pas avoir en tête tes objectifs les plus importants, les relire régulièrement, mais te laisser de la latitude pour les atteindre? Pourquoi ne pas laisser libre cours à ta créativité et trouver au fur et à mesure les solutions telles que le dictera ton humeur du jour?

Ça te dit quoi? J’ai confiance en ton intelligence. Pense imperfection. Tu en fais déjà plus que tes clients en demande ;o)

Julie
Ps. Ne mets pas le ménage à ton agenda, ça déprime ;o)

2 commentaires imparfaits:

Caro l'ergo on 13 septembre 2009 à 20:21 a dit…

Le passage d'Anik sur les rendez-vous médicaux des enfants me fait sourire... Depuis que je suis mère, je me demande comment font les mamans de plus de 2 enfants (j'en ai deux)... Il me semble que je suis toujours chez le médecin ou à la clinique d'urgence... Une chance que j'ai mis PapaVélo à contribution depuis la dernière année(il s'est tapé la moitié des rendez-vous) sinon, je n'y arriverais pas...

Anik on 13 septembre 2009 à 21:08 a dit…

À bas les otites !
À quand la petit pilule pour la santé totale et sans tracas ?

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon