11 juin 2009

Imperfections au quotidien reliées au sommeil

Les mamans parfaites arrivent-elles à être en forme 20 heures sur 24 ? Chose certaine, les mamans imparfaites ont besoin de sommeil, et elles font ce qu’il faut pour s’accorder le repos nécessaire. Quelles sont vos petites manigances imparfaites mais nécessaires pour dormir un peu plus ?
_________________________________________

Je suis imparfaite et fière de l’être, parce j’aime me prélasser au lit le matin. Plutôt que de préparer le petit déjeuner pour les filles, le matin, j’aime 100 fois mieux rester sous les couvertures. Alors, je permets à mes filles de 2 ans et 5 ans de s’organiser. Elles ont libre accès à la cuisine, petit banc et chaise en soutien pour grimper, et elles se préparent à déjeuner. D’accord, les tranches de pain sont un peu trop généreusement badigeonnées de Nutella et il y a parfois des dégâts, mais cela ne gâche en rien le précieux temps additionnel passé au lit. Je me lève quand mon bébé d’un an m’appelle, pas avant. J’ai hâte qu’elle ait 2 ans pour pouvoir me prélasser encore plus longtemps le matin… Imparfaite, et alors?

4 commentaires imparfaits:

Ma a dit…

Il y a deux nuits, j'ai été imparfaite et fière de l'être. Ma fille fille est venue nous rejoindre dans notre lit au beau milieu de la nuit. Comme elle bougeait sans cesse et que ça m'empêchait de dormir, je suis allée coucher dans son lit à elle. La paix. IEA?

Annie a dit…

Je suis imparfaite parce que mon sommeil est une priorité. Si je me sens fatiguée, je me permets une sieste d’après-midi même si je devrais être en train de faire le ménage ou autre chose du genre. Après la sieste, je suis de nouveau d’attaque et de bonne humeur. IEA?

Audrey a dit…

On ne sait pas trop pourquoi mais notre fille de 10 mois a fait une nuit comme si elle avait deux semaines la nuit dernière. Je me suis levée à 11h, puis à 1h. Voyant qu'elle avait les yeux grands ouverts, j'ai fait une imparfaite de moi et je l'ai mis dans sa balançoire devant la télé à côté de mon chum qui s'était endormi sur le divan. C'est lui qui a veillé jusqu'à ce qu'elle se rendorme. Moi j'étais déjà retournée au pays des rêves. IEA?

V. a dit…

À l'occasion, je suis imparfaite et fière de l’être parce je laisse mon garçon dormir chez mes parents le vendredi soir. Le samedi matin, je profite d’une maison silencieuse pour dormir comme je veux. Au dîner, je retourne le chercher. Les grands-parents sont un peu plus cernés de s'être levés aux aurores mais ils sont toujours contents. Enfin, je pense!

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon