18 juin 2009

Trucs imparfaits : visez plus en faisant moins pour faire équipe avec Papa

Laissez-lui de la place : Le rôle du père a énormément changé depuis la dernière génération. Il est probable que votre conjoint ait eu un père plutôt traditionnel pour qui la préparation des repas, les changements de couches et l’éducation des enfants étaient des concepts absents de leur définition de tâches (ou encore écrits en très très petits caractères). Éclipsez-vous pour qu’il passe du temps seul avec les enfants (et ne préparez pas tout avant de quitter la maison). Laissez-le participer aux rituels du bain et du coucher. Feignez d’être occupée pour le laisser consoler le gros chagrin de la petite dernière parce qu’elle a perdu une paillette sur sa robe de princesse. Laissez-le prendre congé pour soigner le rhum du plus grand. Bref, soyez un peu moins prompte à réagir à tous les événements qui concernent votre marmaille pour qu’il développe une relation harmonieuse avec elle.

Consultez-le : Mettez Papa dans le coup le plus souvent possible. Demandez-lui son avis avant de planifier la fin de semaine de A à Z : peut-être aurait-il préféré aller simplement au parc avec les enfants plutôt que d’aller au cinéma avec eux. Demandez-lui ce qu’il aimerait manger au cours de la prochaine semaine (d’accord, les hommes n’en ont souvent aucune idée mais on peut bien espérer qu’ils finiront par répondre quelque chose après une exposition répétée à la question). Demandez-lui son opinion sur une variété de sujets comme la couleur de votre nouvelle salle de bain, le texte à écrire dans le bulletin de votre enfant, sa préférence pour le CPE des soleils magiques ou la Garderie des pissenlits pour Bébé ou, à la limite, sur les échanges qu’il prévoit faire pour son pool de hockey Bref, sollicitez son avis et discutez des différentes avenues le cas échéant.

Félicitez-le : S’il résout d’une façon inusitée le conflit épineux à savoir à qui appartient réellement le beau caillou doux, s’il se risque à cuisiner autre chose que des hot dogs pour le souper dont il a la charge, s’il pense à faire ce coup de téléphone aux assurances que vous aviez vous-même oublié et s’il pense avant vous à poster la carte d’anniversaire à votre mère, tarissez-le d’éloges sincères.

0 commentaires imparfaits:

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon