3 août 2009

Comment apprécier son chez-soi ?

C'est simple, créez un contraste.

Dans mon cas, j'ai opté pour la location d'un petit appartement sur le bord de la plage. Retenez PETIT, c'est le mot clé, parce qu'en louant à la dernière minute, bien c'est ce que l'on risque de trouver. Il faut croire que j'avais un espoir fou que mon mari s'occupe de planifier les vacances pour avoir attendu ainsi avant de faire des réservations... On peut toujours rêver, surtout quand le monsieur en question adore être au sec et à la climatisation et ne ressent nullement le besoin d'aller ailleurs, encore moins sur une plage.

Bon, revenons au vif du sujet. Pendant ma semaine de vacances, nous avons vécu à 5 dans l'équivalent d'un deux pièces + salle de bain (miniature, il va sans dire). L'ensemble de l'appartement était plus petit que mon salon à lui seul à la maison, alors vous commencez à constater le principe du contraste, je crois...

Les trois filles ont dormi dans le salon de l'appartement, nous empêchant d'écouter la télévision en soirée (une chance que j'ai un enregistreur pour ne pas manquer Beautés désespérées...).

Le comptoir de la cuisine avait 20 centimètres de large. Aucune exagération ici, la vérité toute crue... (ça me fait penser, vous irez voir ce film : idéal pour une sortie estivale en couple ou entre amies). Je devais évidemment faire ma vaisselle au fur et à mesure (surtout que l'on disposait de 6 assiettes, bols et verres et de 2 poêles et 2 chaudrons).

De plus, les heures de gloire de mon matelas étaient définitivement derrière lui (j'ai eu l'impression de dormir penchée sur le côté même si j'étais en théorie sur le dos).

Bref, c'était la vie à sa plus simple expression (d'accord, j'entends les puristes qui me diront que dans une cabane en Afrique, on est moins équipé, mais bon, comparons à ce qui se passe en Occident, voulez-vous ?)...

Avec le contenu de mes valises (donc un pourcentage relativement faible de nos garde-robes) et quelques objets de loisirs (des livres, casse-tête, crayons/papiers, ballon et objets pour jouer dans le sable), nous avons malgré tout passé une semaine fantastique (et Dieu que le ménage se fait vite, dans un 2 1/2).

Alors, pourquoi ai-je besoin d'une grande maison ? Quand je suis revenue ici, j'avais l'impression de vivre dans un immense château (mais tout est relatif, vous devriez voir la grandeur des maisons dans les banlieues de Toronto...). Mais encore là, je ne pense pas que ce soit vraiment la grandeur des pièces qui soit en cause, mais la quantité d'objets que l'on se procure...

Saviez-vous que l'on utilise habituellement seulement 20% de nos possessions, 80 % du temps ? Cela veut dire que la plupart de nos choses (80 %) ne sont utiles que 20% du temps. Alors, pourquoi ne pas s'en défaire ?

Essayez de vous départir de quelques objets, vous verrez comment cela fait du bien. Si vous n'arrivez pas à donner vos objets personnels, faites le tri dans ceux, sûrement trop nombreux, de vos enfants. Idéalement, attendez qu'ils dorment (un peu traitre, mais tellement plus efficace), ou proposez-leur de vendre les jouets qu'ils n'utilisent plus dans une vente de garage, comme la saison bat son plein, et de garder l'argent ainsi amassé pour eux. Cela pourrait être tentant et libérer de l'espace...

0 commentaires imparfaits:

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon