19 août 2009

Comment faire la paix avec son maillot de bain?

Une journée d'été à la plage de Dieppe.
La déconfiture totale juste à l'idée d'enfiler mon maillot de bain.
Le conseil de PapaZen, positif né, pour me remonter le moral:
"Julie, tu as juste à regarder les derrières plus larges et plus moches que le tien. Tu vas voir, c'est super facile!"

Pour ne pas s'en faire avec la vie, les hommes ont souvent raison!

Voici donc le début d'un cheminement pour faire la paix avec les traces laissées par ses grossesses.

  1. Il faut d'abord se rendre sur une plage (idéalement où vous ne connaissez personne, car l'apprentissage est plus formateur).
  2. Évitez de vous installer près d'un groupe d'adolescentes qui se pavanent devant leur groupe d'amis.
  3. Faites l'effort d'observer les spécimens de votre groupe d'âge et de votre condition. Asseyez-vous donc près de jeunes enfants pour observer les mères qui sont inévitablement dans les parages.
  4. Mettez vos verres solaires pour ne pas qu'on remarque que vous faites un exercice d'observation des plus libérateurs.
  5. Demandez-vous objectivement si échangeriez votre corps contre celui que vous êtes en train d'observer.
  6. Tirez vos propres conclusions!
Voici les miennes.
Lors de mon expérience sociologique, j'en ai vu de toutes les sortes et, en m'attardant un peu, j'ai remarqué qu'elles sont rares les femmes qui obtiennent la note de passage.

Première observation: le ventre
Celles qui osent le bikini ont toutes un minimum de deux plis si elles se penchent en avant pour ramasser un tube de crème solaire. Ce constat est aussi valable pour les adolescentes, mais avec au moins un pli en moins. Je n'ai vu aucune femme avec les abdominaux de Britney Spears.Ce qui est un excellent remontant pour le moral.

Deuxième observation: les fesses
La cellulite est un véritable fléau. Il arrive souvent que l'on puisse se consoler en se disant "Au moins, quand j'avais son âge, mes jambes étaient plus belles que les siennes". Il reste donc à maîtriser les meilleures techniques pour s'asseoir sans que ces replis disgracieux ne paraissent.

Troisième observation: les vergetures
Malheureusement, je n'ai vu aucune femme qui ait osé exhibé ses vergetures de grossesse. Remarquez qu'il s'agissait probablement des femmes qui portaient un maillot long. Elles sont plus rares. Et leur maillot plus laid.

Quatrième observation: les maillots
En faisant l'effort de trouver un maillot avec des motifs colorés, plusieurs arrivaient à distraire l'attention sur ce qu'elles auraient probablement aimé cacher!

Cinquième observation: la nourriture
C'est toujours une consolation de voir cette dame, qui est loin d'avoir un corps de rêve, manger des frites au su et au vu de tous. On se dit, à tort ou à raison, que son alimentation y est certainement pour quelque chose. Mais on se réjouit encore plus de voir cette belle adolescente toute mince s'empiffrer d'une crêpe suivie d'une crème glacée. On se dit, de fort mauvaise foi, peut-être, que son alimentation y sera certainement pour quelque chose... dans quelques années!

0 commentaires imparfaits:

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon