11 août 2009

Comment avoir une bonne raison de trinquer ?

C'est ma dernière semaine avec les enfants. Hier, j'ai poussé l'imperfection à travailler à l'ordi pendant un bon bout de temps pendant que mes deux plus jeunes s'amusaient ensemble (ma grande Artiste est au camp de jour). Lorsque j'ai eu fini ce que je devais terminer (c'est-à-dire, le manuscrit du livre Imparfaite, et alors ?, dont la préface sera signée par Mère indigne en personne, merci infiniment à madame Allard), je me suis sentie une peu coupable d'avoir laissée les filles à elles-mêmes si longtemps.

Bon, évidemment, l'intention pédagogique de tout cela était de leur apprendre à développer leur créativité pour lutter contre l'ennui et à développer leurs habiletés sociales pour gérer des microconflits entre soeurs (mon Dieu, je devrais faire de l'ordinateur plus souvent...). Sans blague, mon intention était uniquement égoïste et personnelle : finir mon manuscrit pour l'envoyer à l'éditeur.

Enfin, comme la culpabilité me rongeait, lorsque j'ai eu terminé, plutôt que de me verser un bon verre de vin et de trinquer avec moi-même (Julie étant chez elle) à notre futur succès, je suis allée voir Dynamite (dont l'énergie se rapproche davantage du nucléaire ces jours-ci, vivement le retour à la garderie et à la routine de dodo automnale) pour lui proposer de faire une activité ensemble.

J'en profite maintenant, car lorsque je serai une auteure célèbre, je n'aurai peut-être plus le temps... ;) Sans blague, on trouve toujours du temps pour ce qui est important, non ? La famille, mais aussi le travail, les loisirs... Mais parfois, l'équilibre se crée dans un laps de temps plus long qu'une simple journée. Ainsi, on profite de l'été pour les loisirs et la famille, et le travail reprend une place plus importante à l'autome, mais au bout du compte, l'année a été équilibrée...

Souhaitons que 2010 soit l'année où le succès littéraire fera partie de notre équation d'équilibre, à Julie et à moi, entre travail, écriture, famille, loisirs et temps pour soi...

Alors, maintenant que PapaRelax est arrivé à la maison et s'occupe du souper, je peux véritablement trinquer au futur succès du livre Imparfaite, et alors ?

1 commentaires imparfaits:

Julie on 13 août 2009 à 08:33 a dit…

Chin chin Anik!

Je suis encore sous le choc que les bonnes nouvelles se précipitent à ce rythme fou pour nous!

J'attache ma tuque, je suis prête!

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon