14 oct. 2009

Comment détester les mardis ?

Qu'est-ce qu'il y a de pire qu'un mardi?
Un mardi qui suit un lundi de congé férié.

Hier matin, c'était le branle-bas de combat ici... Voici les ingrédients d'un mardi matin qui commence mal...

  1. Philosophe a sa photo scolaire et je dois la peigner avec un peu plus de recherche que d'habitude... C'est long... En plus, c'est supposé être une photo à l'extérieur, alors tentative de trouver des vêtements chauds mais jolis...
  2. Mes deux plus petites commencent leur activité parascolaire parent-enfant et j'ai deux lunchs de plus à préparer (d'accord, c'est juste une collation, mais tout de même)...
  3. Les sacs de garderie sont à préparer pour la semaine... Il manque des couches, alors je ne dois pas oublier...
  4. Il pleut et l'autobus scolaire est à l'avance. Je n'ai pas eu le temps d'habiller Bébé Ange Cornue pour qu'on accompagne Philosophe dehors (parce que si je lui laisse un parapluie, trois choses peuvent se produire : soit elle le perd, soit elle l'oublie à l'école, soit elle le brise par mégarde). Résultat : l'autobus passe devant la maison alors que nous sommes dans le cadre de porte, mais le chauffeur ne s'arrête pas. Je dois donc courir comme une foule dans la rue en criant «Monsieur, monsieur...» Une chance, il s'est arrêté... Mais tout est arrivé si vite que je ne me souvenais même plus si j'avais mis son lunch dans son sac. Mais, avec ma logique incroyable, je me suis dit que si le lunch n'était pas visible dans la maison, il devait bien être dans le sac de ma fille (ça vous arrive, de ne plus vous souvenir de ce que vous faites, comme cela) ?
  5. AngeCornue est déchaînée. Elle pleure sans raison apparente pendant une dizaine de minutes avant le départ pour notre activité.
( Petite pause dans cette matinée à la course : notre activité est bien intéressante et les filles ont du plaisir... )

6. Je reviens à la maison et je constate que je n'ai pas de téléphone ni d'Internet... mais que je dois en théorie répondre à une dizaine de courriels urgents de mon éditeur et que je ne peux pas l'appeler pour lui dire que je suis en panne de communication... Je vais donc sonner chez ma nouvelle voisine (que je n'ai jamais encore vue), chez qui j'arrive comme une cheveu sur la soupe pour lui emprunter son téléphone... Charmante voisine en congé de maternité avec un bébé de 5 mois qui dort peu, chez qui je n'ai pas la décence de penser que même s'il est 12h15, il serait peut-être bien que j'évite de sonner pour ne pas réveiller le bébé (ça se perd vite, l'habitude de penser qu'un bébé peut dormir n'importe quand)... Ouf, je n'ai pas réveillé le charmant poupon... J'appelle mon chéri pour qu'il contacte mon fournisseur Internet (mais il ne réussira pas, car la panne touche 100 000 abonnés, alors les lignes sont saturées)...

7. Je décide de mettre en pratique ma résolution de prendre 15 minutes de plein air par jour. Je me prépare pour mon jogging (en me disant que je vais courir jusqu'à la bibliothèque pour aller envoyer mes courriels). Je constate alors qu'il pleut, mais...

Préparez-vous ici à un revirement complet de situation...

Le téléphone sonne... Hourra, la panne est rétablie. J'ai donc pu finir mon travail, faire mon petit jogging à 16h00, avec un simili-soleil, et même faire un peu de yoga...
J'ai savouré mon vin-fromage-Galère, puis travaillé un peu et relaxé en fin de soirée...

Comme quoi, n'importe quelle journée peut finir par s'améliorer...

Passez une belle journée!

7 commentaires imparfaits:

Mamanbooh on 14 octobre 2009 à 08:49 a dit…

Wow! Toute une journée avec beaucoup de "revirements" et une fin pas mal plus belle que celle que j'envisageais au début de la lecture du billet.

*Pour les sacs de la garderie, chez nous, la panique se vit plutôt le dimanche soir, mais le lundi matin, je cours quand même autant!?!

Anik on 14 octobre 2009 à 09:23 a dit…

Oui, il m'arrive de préparer les sacs la veille, au soir... Mais j'avais oublié, cette fois-ci...
Bonne journée!

Maman végétarienne du Québec on 14 octobre 2009 à 13:29 a dit…

J'aime ça les histoires qui finissent bien :0)

Anik on 14 octobre 2009 à 15:41 a dit…

@ Maman végétarienne
Oui, tout de même, la fin à l'américaine, c'est important... ;)
Si on veut me déprimer, il suffit de me présenter un film qui finit mal... Non mais, perdre 2 heures pour une fin malheureuse, c'est quoi, ça ?

La Belle on 14 octobre 2009 à 22:24 a dit…

Ouf grosse journée ;-)

Je suis essouflée à te lire !

Vivement qu'elle s'est bien terminé !

Evyzamora on 15 octobre 2009 à 21:32 a dit…

Est-ce que ça fonctionnr avec des semaines en entier???
La mienne est merdique!!!!!!!!!!!!

Julie on 15 octobre 2009 à 21:35 a dit…

@Evyzamora
En dinant avec mes collègues plus tôt cette semaine, j'ai constaté que "la-grosse-semaine-pleine-d'emmerdes-et-de-moments-de-découragement" était généralisée. Une combinaison d'astres, peut-être.

Bienvenue dans le club!

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon