22 oct. 2009

Comment laisser la paresse gagner sur la gourmandise ?

La semaine passée, c'était la Journée internationale de la gourmandise. Avez-vous célébré ? Ici, nous avons pris un singulier souper-déjeuner. Crêpes aux fruits généreusement arrosées de chocolat. AngeCornue en a eu pour son argent : elle était brune d'un bout à l'autre. Son visage, que l'on distinguait difficilement sous une couche de chocolat, n'avait d'égale que sa chevelure encore plus brune qu'à l'habitude, si vous voyez ce que je veux dire. J'ai donc dû passer un certain temps à effectuer un décrassage préliminaire, question de pouvoir la prendre dans mes bras sans risque pour lui faire subir l'étape numéro 2 de nettoyage : un bain en bonne et due forme.

Or, la semaine est à la gourmandise (on se prépare à l'Halloween, il faut croire), parce que nous avons mangé de la fondue au chocolat hier. Fraises, bananes et raisins étaient au rendez-vous. J'ai évidemment servi des fruits aux filles, mais, me souvenant de l'allure d'AngeCornue lors de la journée de la gourmandise, j'ai volontairement omis de lui tremper ses fruits dans le chocolat.

Eh oui! Ma paresse à l'idée d'un second nettoyage extrême dans la même semaine a été plus forte que mon sentiment de culpabilité à l'idée d'empêcher AngeCornue de profiter des plaisirs gourmands de la vie.

Intérieurement, je priais pour qu'elle ne réclame pas sa juste part de chocolat. Elle a toutefois démontré son intérêt envers cette douce substance brune et sucrée. Ma paresse parlant encore (celle-la même qui me fait répondre oui plutôt que non à certaines requêtes de mes filles, parce que c'est moins compliqué que de commencer une guerre ouverte à coup de canon argumentaire...), je lui ai donné un petit morceau de fraise trempé dans le chocolat, en le déposant directement dans sa bouche pour éviter tout dommage collatéral.

Heureusement, Dieu doit exister, parce qu'elle ne m'a pas demandé d'autres fruits chocolatés. Les fruits natures l'ont satisfaite.

J'en suis donc à l'étape de me demander ce que je vais faire avec les chocolats d'Halloween que ma petite AngeCornue va ramasser cette année, pour son premier Halloween. Devrais-je les manger moi-même ou les réserver jusqu'à ce qu'elle soit capable de manger du chocolat sans baver partout ?

Qui suis-je, que fais-je, que mange-je ? Que de questionnements...

5 commentaires imparfaits:

Mamanbooh on 22 octobre 2009 à 11:18 a dit…

Bravo pour ton titre, tu m'as bien surprise!

Tu parlais de ta paresse versus la gourmandise d'une autre, alors que chez moi, les deux iraient plus ensemble. Suis-je claire!?!

En cette période de grippe, tu pourrais mettre à ta fille un grand tablier (genre préscolaire), attacher ses cheveux, lui mettre un bonnet de douche et la nourrir à la fourchette de p'tits morceaux!

Ou, tu fais avec tes enfants des recettes de sorcière avec les chocolats de l'Halloween comme des muffin aux Smarties, des biscuits aux Oréos, des crêpes aux jujubes (?) tout en te gardant une bonne réserve pour les manger pendant La Galère. Tu gardes les suçons pour les r.v. chez la coiffeuse ou tu les sorts quand tu attends en ligne avec ta gang pour afficher ton imperfection!

*Ma paresse m'a guidée dans le choix de ma 2e chaise-haut: elle avait un Iiimmmmmense plateau...

Anik on 22 octobre 2009 à 11:25 a dit…

@ mamanbooh
Hé, hé, ton commentaire m'a bien fait rire (ça fait du bien)... J'imagine mon bébé avec son bonnet à douche, ne comprenant pas trop pourquoi elle est affublée ainsi, mais profitant sans nul doute de son chocolat.
Crêpes aux jujubes ? T'as déjà essayé ? Ça a l'ait vraiment bon !
Eh oui, bien important de garder un reste pour mon souper-Galère en solo...
Et pour l'attente en ligne avec des suçons, moi je vote pour cela. C'est vrai que les filles sont toujours sages comme des images à l'idée d'un bonbon. Suffit d'avoir des serviettes humides accessibles...
A+ et merci pour ton commentaire qui tombe à pic.

Mamanbooh on 22 octobre 2009 à 12:31 a dit…

Merci Anik, si cela t'a fait du bien ce matin, ça me fait très plaisir!

Plusieurs fois, la lecture de votre blog ou vos commentaires sur le mien ont eu le même effet sur moi.

Courage à toutes les mamans imparfaites, débordées et qui se sentent parfois coupables!

La Belle on 22 octobre 2009 à 21:10 a dit…

Moi c'est souvent quand je suis paresseuse que je suis gourmande... ;-)

Pour les bonbons d'halloween, rien ne nous empêche d'en garder pour nous !

Anik on 22 octobre 2009 à 21:18 a dit…

@ mamanbooh
Contente de voir que l'on se fait de l'effet, réciproque... ;)
@ La Belle
Ouais, gourmandise et paresse font souvent bon ménage... Mon vin/fromage de ce soir en est le meilleur exemple. 2 minutes à préparer, 30 minutes à déguster... ;)

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon