22 nov. 2009

Comment savoir si votre enfant fait de la fièvre?

Après la saison des allergies, c'est la saison des rhumes. Après les rhumes, c'est autour de la saison de la grippe. À l'école ou à la garderie, les microbes se livrent à leur activité favorite: faire ami ami avec vos petits trésors.

Pour ma part, j'oublie toujours une foule de trucs. Je n'ai pas la mémoire photographique d'Anik, ni sa mémoire des chiffres. Je n'ai pas la mémoire des capitales ou des trajets en voiture comme PapaZen. Je n'ai pas la mémoire de mon propre horaire (alors imaginez celui des autres!). Je n'ai pas la mémoire des dates, des combinaisons de cadenas ni des numéros de téléphone. Et je ne me rappelle jamais quel temps il faisait hier (imaginez alors mon habileté à en discourir au téléphone!). Par contre, j'ai bien quelques connaissances de base utiles dans la vie de tous les jours comme: les noms de toutes les personnes que je peux consulter quand j'ai une question, les raccourcis clavier, les quatre groupes alimentaires et les numéros des crayons Prismacolor (!? rien à faire, c'est très bien ancré) .

Comment savoir si votre enfant fait de la fièvre, donc? J'y viens, j'y viens.

Considérant toutes ces informations peu flatteuses sur la qualité de ma mémoire, comment voulez-vous que je me rappelle à quel degré précisément, Celsius ou Fahrenheit, dans les foufounes, sous les aisselles ou dans la bouche, mes enfants font vraiment de la température?

Oui, "comment?" me demanderez-vous? Car c'est beaucoup trop d'informations pour moi.

Habituellement, lorsque mes enfants vomissent partout, qu'ils toussent à déranger le voisin, qu'ils se plaignent de maux de ventre ou que pend à leur nez une longue coulisse verdâtre, je donne un coup de fil à mes beaux-parents, tous deux infirmiers. Je leur donne le chiffre exact sur le thermomètre, où je l'ai placé et ils me disent ce que je dois faire. Toutefois, cette semaine, la crise a dû survenir trop tôt en matinée, je n'ai pas pu les joindre. Devant mon insuccès à les questionner une énième fois sur le même sujet, j'ai décidé d'utiliser mes vieux réflexes de questionner Google.

Qui m'a répondu? Tout d'abord le Collège des médecins de famille du Canada avec des illustrations datant des années 50 et détaillant "certaines suggestions sur la façon de prendre la température de votre enfant" (trop explicite pour moi, quand même!). Mais comme j'avais besoin du degré, je me suis tournée vers le CHEO, un hôpital pour enfants affilié à l'université d'Ottawa en Ontario.

Et que m'a-t-on répondu? Le DEGRÉ précis! En fait, les degrés car, je ne sais pas par chez vous, mais mes enfants ont leurs "endroits" fétiches pour faire prendre leur température! Foufounes, aisselles, bouche. Celcius, Fahrenheit. Tous les degrés y étaient! En prime, je sais maintenant qu'il y a une fièvre basse, moyenne et élevée. Et même auquel de ces trois types de fièvre il faut administrer le médicament.

Si j'avais su cette information plus tôt, j'aurais assurément fait une réponse plus intelligente à PapaZen lorsqu'il m'a demandé:
  • - Es-tu certaine qu'elle ne fait pas de fièvre, GrandeSoeur? Je n'ai pas envie d'attendre six heures à la clinique médicale d'urgence pour me faire dire que je devrais aller à la clinique de grippe...
  • - Ben non, mon pitou, tu vois, elle n'est même pas chaude. Pourquoi ils t'enverraient à la clinique de grippe?

Je vous promets que si vous gardez cette page dans vos favoris, vous, vos enfants et votre couple se porteront mieux!

11 commentaires imparfaits:

S@hée on 22 novembre 2009 à 08:36 a dit…

En effet, c'est trop compliqué. J'ai pris depuis longtemps la résolution de régler le problème très simplement.

Mes lèvres font office de thermomètre.

J'embrasse mes filles sur le front et je sais si elles font de la fièvre. Mes lèvres ne détectent pas la fièvre légère, mais elles sentent si l'enfant combat quelque chose. Parce que c'est bon signe la fièvre: ça veut dire que le corps combat.

Mes filles adorent me demander de prendre leur température!

(évidemment, c'est poche quand tu appelles à Info-Santé pour dire que ton enfant fait de la fièvre depuis trois jours et que tu veux savoir quoi faire, si tu n'as pas de chiffre à donner, pour eux tu ne fais pas de fièvre. Mais on choisit ses combats).

J'ai été enchantée de faire votre connaissance hier, les IEA... :-) Votre livre est vraiment chouette. Je suis un peu trop une vieille maman pour celui-là, et trop bien dans mon imperfection, mais vous allez faire la joie de centaines de jeunes mamans pour Noël! :-)

koala d'amour on 22 novembre 2009 à 08:53 a dit…

Quelle belle réponse sachée ...
moi ces par mes mains sur l'arrière de son dos nu et je sais qu'il combat quelque chose ...

Alors je sort le thermomêtre que je lui met rectalement ces précis et je me donne un temps entre la première prise et la deuxième et je commence par la faire baisser avec un peu de tempra bien dosée selon sont âge si sa baisse pas je téléphone au C.L.S.C. avec les signes et je suis ce qui doit être fait et généralement je ne me rend pas à l'urgence il guérit mais quand il combat quelque chose de gros ces le médecin de famille si il est pas en congée d'un mois de vacance en été et en hiver , je me dirige dans un autre clinique sinon ces l'urgence et la parfois ces loin d'être le meilleur mes bon ...

La plus part du temps avec de bonne observation j'arrive très bien à voir le bobo et le guérire mieux à la maison avec ibuprophène ( advil sans colorant ) ou tempra et bien de l'amour de maman et de bon aliments .

Mais je panique jamais il faut selon ce que nous dit d'attendre au moin un deux à trois jours avant de partir vers les gros urgence au cas que la fièvre ne baisse par votre aide .

Mais voila je ne suis pas doc ni parfaite ...
Bonne journée les filles .

Anik on 22 novembre 2009 à 09:27 a dit…

@ Sahée
Ce fut un plaisir de te rencontrer... Tu es colorée, comme je l'imaginais... Et non, tu ne parles pas trop ! ;)

@ Koala et Sahée
C'est vrai qu'en touchant nos enfants, par un petit baiser ou une caresse, on sait très bien si quelque chose ne va pas... Dr. Maman à l'oeuvre, c'est le cas de le dire !

Bonne journée à vous deux !

Caro l'ergo on 22 novembre 2009 à 09:38 a dit…

Ah la fièvre! Ne m'en parlez pas!

Pour ma part, ça été un dure combat avec le CPE (protocole du Ministère en 2006 indiquant d'avider les parents à 38 degrés Celcius et d'administrer du Tempra à l'enfant).

Mes enfants, ma fille en particulier a une température de base à 37,8 degrés Celcius alors pas besoin de vous dire qu'avec le processus de digestion normal, les pleurs, l'activité physique... elle dépasse occasionnellement le 38 degrés)... ceci dit, je devais me rendre à la garderie chercher ma fille ou accepter qu'on lui administre du Tempra au moins 2 fois par semaine... Et je n'exagère pas! Jusqu'à ce que je décide d'étudier les variations de température de ma fille puis que je demande un billet du médecin (pas d'allure), un simple billet demandant de ne pas donner de Tempra à ma fille avant une température de 38,5... puis, ça été règlée. Depuis, chaque année, lorsque je dois signer l'autorisation du service de garde pour l'administration de l'acétaminophène, je relis le protocole (le 38 degrés a été révisé à 38,3 depuis 2 ans)... Mon fils en a été sauf, on ne me téléphone plus pour un 38,1 degrés! Hourra!

Désolée Julie pour tant de chiffres, généralement je ne suis pas très bonne, mais pour la température corporelle (37,5 étant la normale), je suis bonne, mais ne me parlez pas de Farenheiht...

Bonne journée.

La Belle on 22 novembre 2009 à 19:48 a dit…

Comme je n'ai pas eu encore à prendre la température de mon fils depuis sa naissance, je prends bien note des trucs ;-)

S@hée on 22 novembre 2009 à 19:50 a dit…

Anik, j'espère qu'on se reprendra... :)

Anik on 22 novembre 2009 à 19:53 a dit…

@ La Belle
Wow, une santé de fer, ce petit !

@ Sahée
Ce sera un plaisir !

Anik on 22 novembre 2009 à 19:54 a dit…

@ Caro
J'espère que tu ne vivras pas la même chose avec bébé...
Mais au moins, tu as fait valoir ton point.

Mamanbooh on 23 novembre 2009 à 08:51 a dit…

Est-ce une tag fièvre?

Hier, j'ai lu avec beaucoup d'intérêt ce texte, je suis allée voir le site de l'hôpital pour enfant, j'ai imprimé les feuilles et j'ai mis ça de côté.

En fin de p.m., Fiston a commencé à faire de la fièvre après 3 semaines de pompes et à minuit, Fillette à fait une montée subite de grosse fièvre, elle râlait et avait de la difficulté à respirer.

Beurk! Je suis retournée voir le site!!! On utilise un thermomètre pour les oreilles, mais avec mon gros bon sens, je sais que nous allons avoir quelques jours plus difficiles et certainement une visite chez le pédiatre...

À qui je donne la tag maintenant?

Julie on 23 novembre 2009 à 19:56 a dit…

@s@hée
J'ai été enchantée de faire ta connaissance aussi! Ce fut bien agréable.

@koala
Je t'envie de rester calme. Mon stress atteint des niveaux très élevés quand ils sont malades ou blessés.

@Caro
Je ne pensais pas que le "degré" personnel de température avait une aussi grande importance... Ça ajoute des variables complexes pour mon cerveau...

@La Belle
Ton bébé n'a jamais fait de fièvre? C'est heureux car il n'aura jamais de grippe d'homme :-D

@Mamanbooh
Tant mieux si le site t'a servi en référence. Mon but est atteint ;-) J'espère que tes enfants se portent mieux... Je suis vaccinée contre la tag, en passant ;-)

La Belle on 23 novembre 2009 à 22:39 a dit…

En fait je crois que mon fils a le même système immunitaire que mon chum - un système à tout épreuve ! Depuis que je suis avec mon chum (déjà plus de 9 ans) il n'a été malade qu'une seule fois ! Mais une vrai grippe d'homme ;-)

Et moi pendant ce temps là j'attrape presque tous les rhumes qui passent, quelques fois la gastro et autres maladies... ;-)

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon