3 nov. 2009

Correspondance : Superwoman au repos

Superwoman va-t-elle agiter le drapeau blanc ? Ou trouvera-t-elle la solution pour ne plus ressentir le besoin de performer à tout prix ? ---

De : Julie ---
Envoyé : 2 novembre 2009 ---
À : Anik ---
Objet : Superwoman au repos ---

Allô Anik, ---

AU. SE. COURS.

J’ai repris le boulot, c’était quand… le 8 septembre? Oui, c’est ça. J’ai travaillé, voyons voir… 3 jours fois 8 semaines, ça nous fait bien… 24 jours? Oui, c’est bien ça. Un horaire relax qui me permet de concilier le travail et la famille… Blablabla...

Et pourtant j’ai fait… oh la la! (c’est que je viens de vérifier!), TOUT ÇA d’heures supplémentaires? J'ai dîné à mon bureau. J’ai travaillé un samedi. Je prends mes courriels la fin de semaine. Je cours du mardi au jeudi pour faire rentrer toutes mes priorités dans ma planification utopique. Quand Julie chasse le naturel, il revient au galop!

S. O. S.

J’avais les meilleures intentions du monde. Déléguer. Ne pas m’attarder sur les tâches qui apparaissent urgentes, mais qui ne sont pas importantes. Tourner les coins ronds. Bien établir les priorités et m’y tenir. Ça déborde. N’en jetez plus, la cour est pleine.

MAYDAY

Et quand j’arrive à la maison, il y a les 2000 bricolages des filles qui n’attendent que d’être ramassés (ou mâchouillés par Frérot). Il y a mon bureau de travail qui croule sous les listes de toutes les bonnes idées que nous avons pour IEA. Il y a aussi mon frigo qui ne contient à peu près rien que de la sauce à spaghetti, l’unique repas que j’ai le temps de planifier ces temps-ci (et il y a mon bac de récupération rempli d’emballages de restos rapides). Il y a aussi toutes mes émissions préférées qui attendent bien sagement dans une pile de cassettes vidéo qui s'écroulera probablement avant que j’aie un peu de temps pour les écouter...

···---···

Cette nuit, je me suis réveillée à 3h33. Quand j’ai commencé à penser à tout ce que j’avais à faire cette semaine, je me suis sentie comme si j’allais faire un spectacle, une entrevue ou une présentation très importante. Tu sais, cette montée d’adrénaline incontrôlable? Cette espèce de vertige? Cette espèce de nausée? Je me suis rendormie puis me suis réveillée une heure plus tard. Même chose.

Ce n’est pas bon ça. Je respire un bon coup. Tout de suite. Je planifie le reste de ma semaine en simplifiant au max. Je respire un autre bon coup. Je plonge jusqu’à vendredi puis je passe en mode solution. Ce n’est pas la vie que je choisis.

Je ne ferai pas long feu si la superwoman en moi s’accommode à la tempête plutôt que de contrôler les événements.

Des conseils?

Julie

Anik répond à Julie

De : Anik
Envoyé : 2 novembre 2009
À : Julie
Objet : RE : Superwoman au repos

Chère superwoman au bord du précipice…

« Ce n’est pas la vie que je choisis.» Wow, cette phrase, je l’ai dite il n’y a pas longtemps… Notre symbiose est à faire peur… Mais tu vois, cette fameuse phrase m’a fait réagir.

Des conseils ? Hum… Malgré le travail à temps partiel, mon humeur est massacrante et j’ai l’impression de courir comme une poule pas de tête, sans prendre le temps de réfléchir vraiment à ce que je fais, même si en apparence, je planifie… En fait, je te dirais que j’aurais peut-être dû conjuguer cette phrase à l’imparfait (hé, hé, mauvais jeu de mots!) Sans blague, j’essaie une nouvelle technique depuis deux semaines qui semble faire ses preuves dans ma course folle (mais pas encore éprouvée par mon comptable, malheureusement). Ma vie coule mieux…

Tu veux savoir ? Bien, je choisis UNE priorité majeure par semaine, et j’ordonne les autres. Ensuite, j’agis en fonction de cette priorité, et je m’occupe du reste SI ça me tente et QUAND ça me tente. C’est certain qu’il y a certains incontournables (la routine du matin et du souper/soir avec les enfants, évidemment), mais disons que de 9h à 16h30, le temps est réparti selon 3 priorités seulement : PLAISIR, TRAVAIL, MÉNAGE.

La semaine passée, j’ai mis le PLAISIR de l’avant. Résultat : un dîner au resto, un facial, un massage aux pierres chaudes, mon fameux vin-fromage, un spa, du temps pour lire, regarder des téléromans et jouer à la DS… À croire que je n’ai rien foutu de la semaine… Mais non, car priorité no 2 : TRAVAIL. Alors, j’ai fait quelques heures sur Carrefour (est-ce assez, patronne ?), finalisé un article pour Montréal pour enfants et un dossier pour Chenelière éducation, travaillé 1 journée et demi sur notre projet… Pas si mal, tout de même, et tout cela, sans me stresser et me pousser moi-même dans le derrière… Priorité no 3 : ménage. Je l’avoue, je n’ai rien fait. Qu’est-ce que j’en conclus : 2 priorités, c’est assez !

Là, tu vas me dire : mais franchement, tu ne peux pas oublier ton ménage!
Tu as raison, avec 3 enfants, ça deviendrait vite hors de contrôle. C’est pourquoi cette semaine, le MÉNAGE est priorité no 1 de mes journées, TRAVAIL no 2 et PLAISIR no 3 (bien que je ne compte pas, comme le ménage, le mettre totalement de côté). Et la semaine prochaine, TRAVAIL sera no 1, potentiellement…

Alors, tant que ma priorité no 1 est accomplie, je me donne une bonne tape sur l’épaule (leçon de vie : ne pas attendre que la valorisation vienne des autres). Accomplir UNE priorité, c’est beaucoup plus facile et moins stressant, non ? Et comme c’est moi qui choisis la priorité de la semaine, j’ai vraiment l’impression de choisir ma vie, et de la vivre en accord avec moi-même.

Et l’équilibre, dans tout cela ? Bien, visons un équilibre mensuel et non quotidien ! Au bout du mois, j’aurai travaillé, écrit, rangé, nettoyé et eu du plaisir pendant mes journées. Et mes soirées et week-end m’auront permis de passer du temps en famille et en couple, en plus de ma petite activité parent-enfant avec les filles ou de mon bénévolat et de mes dîners en tête à tête avec ma grande un mercredi sur deux…. Et j’aurai fait ce que j’ai pu… Après tout, on trouve toujours le temps pour l’important, non?

Anik

P.S. Autres trucs en vrac :

As-tu essayé de n’avoir qu’un seul but par jour au travail, le reste étant considéré comme « bonus facultatif de performance» ? De refuser le temps supplémentaire et de voir comment tu gères tes tâches sachant que ton temps est limité ? (Il est 17h, on ferme!) As-tu déjà tenté d’oublier involontairement ton matériel de travail au bureau ? D’avoir un blanc de mémoire concernant le mot de passe qui te permet de prendre tes courriels du boulot à la maison ? Du temps où j’étais prof, j’ai toujours refusé d’apporter du travail à la maison, et crois-moi, cela faisait en sorte que j’étais 2 fois plus efficace à l’école… Pourquoi ne serait-ce pas pareil pour toi ?

5 commentaires imparfaits:

La Belle on 3 novembre 2009 à 21:42 a dit…

J'adore tes trucs Anik ! 1 priorité par jour et le reste ce sont des bonus ! J'aime beaucoup cette façon de penser !!!

Me reste plus qu'à l'appliquer moi aussi...

Prune on 4 novembre 2009 à 03:06 a dit…

ca peut paraitre farfelu mais moi dans ces cas là j'ai un petit post it + un crayon sur ma table de nuit ! et je note ce qui me pase par la tête surtout la nuit... et je dors mieux ! Mias si tu es superwomen tu ne te changeras pas (c'est ce que j'apprends en ce moment...)il faut juste apprendre à viovre avec et détecter les signaux qui font que tu pourrais eventuellement péter un cable !

Anik on 4 novembre 2009 à 09:21 a dit…

@ La Belle
Merci pour le commentaire.
Je respire mieux, depuis, je te dis... Comme aujourd'hui, tu vois, c'est priorité ENFANTS (même si ménage a la cote pour la semaine)... J'ai réglé quelques courriels, regardé le blogue... Des bonus, tout ça... Dieu que je suis efficace ! ;)
Ça s'applique assez bien, je te dirais (pour avoir essayé 1001 méthodes sans succès... ;)

@ Prune
Post-it ou cahier sur la table de chevet et crayon, je dépose cela de ce pas près du lit. Il m'arrive souvent de me lever pour noter des choses, avant de m'endormir (contrairement à Julie, moi je fais mes réflexions AVANT le dodo...)
J'aime bien ton idée d'apprendre à détecter nos signaux de superwoman, pour mieux réagir. Une belle idée de liste de réflexion en perspective. Merci !

La Belle on 4 novembre 2009 à 22:17 a dit…

Tu me permets d'éviter d'essayer les 1001 méthodes qui ne fonctionnent pas ;-)

Anik on 4 novembre 2009 à 22:47 a dit…

@ La Belle
Contente de te sauver du temps et des erreurs plates... :)
Bonne journée!

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon