4 nov. 2009

Défi imparfait pour devenir «imMÈREfectionniste»

Vous souhaitez devenir imMÈREfectionniste? Rien de plus facile! Joignez-vous aux festivités et activités qui se tiennent pour la « Semaine internationale de l'imMÈREfectionnisme », qui a lieu chaque année lors de la première semaine de novembre (initiative d'IEA!).

Inscrivez-vous sans tarder à la formation du gourou de l’imperfection, et pour la modique somme de 5400$, vous serez imparfaite (et sans le sou !).

Sans blague, je vous propose une démarche tout aussi efficace, mais qui ne vous coûtera qu’un peu de temps, un crayon, quelques feuilles ou bouts de papier recyclés et, je dois l’avouer, une certaine dose de «je-n’ai-pas-peur-du-ridicule».

Alors, que faire avec votre crayon, vos papiers et votre cerveau en ébullition? Je vous demande d’abord de réfléchir à ces questions, et d’inscrire chacune de vos réponses sur un bout de papier distinct (c’est la partie sérieuse, celle qui est un peu plus ridicule mais efficace suivra) :

  1. À quel(s) moment(s) de ma vie ai-je l’impression de me mettre trop de pression?
  2. À quel(s) moment(s) de ma vie ai-je l’impression de ne pas vivre ou agir en accord avec moi-même?
  3. À quel(s) moment(s) de ma vie est-ce que je souhaite être parfaite et performer?
  4. Quels sont les choses, événements ou moments du quotidien que je tiens absolument à contrôler, sur lesquels je suis incapable de lâcher prise?

Les réponses à ces questions devraient vous permettre de mettre le doigt sur ce qui vous empêche d’être imMÈREfectionniste et heureuse de l’être.

Maintenant, pour vous défaire à jamais de ces réflexes qui vous gâchent la vie, je vous propose de passer à la seconde étape de ce défi. Cœur sensible, abstenez-vous!

Vous allez maintenant vous débarrasser concrètement de ces bouts de papier pour vous débarrasser de ces réflexes dans la vie… Comment? En pratiquant le RITUEL DE L’IMPERFECTION!, dont la création est inspirée par le rituel de Samhain de Nolwenn, Quelques options s’offrent à vous :

Pour les sportives

Faites de petites boules avec vos bouts de papier et lancez-les dans la corbeille. Si vos amies assistent à la cérémonie, munissez-les de pompons de cheerleaders et recevez leurs encouragements à chaque papier qui atterrit dans le panier. Empressez-vous ensuite de vider la corbeille dans un sac à poubelle et regardez les vidangeurs vous départir de vos vieux réflexes…

Pour les fans d’ésotérisme


Brûler vos bouts de papier à la lueur de la chandelle, avec une musique d’ambiance. Ramassez les cendres et laissez-les s’envoler au vent, à l’extérieur… Ainsi s’en vont vos vieux réflexes.

Pour les amatrices d’humour noir

Postez vos petits papiers à votre pire ennemie. La voilà aux prises avec vos problèmes !

Vous pouvez aussi déchirer vos papiers, faire une danse en les piétinant, les mettre dans une bouteille à la mer, les enterrer dans un endroit significatif, etc. À vous de voir quel est le rituel qui convient le mieux à votre personnalité et à vos goûts.

Que pensez-vous de ce rituel ? Vous êtes prête pour l'appliquer ? Bientôt, vous pourrez dire : «Imparfaite, et alors?» Et chaque année, pendant la première semaine de novembre, vous pourrez célébrer ainsi la «Semaine internationale de l'imMÈREfectionnisme»...

8 commentaires imparfaits:

La Belle on 4 novembre 2009 à 22:16 a dit…

Est-ce qu'on pourrait plutôt prendre l'option, pour les paresseusses comme moi, mettre simplement le papier au recyclage et aller se remplir l'estomac d'une friandise ou d'un bon sac de croustille (petit quand même !)... ;-)

Juste de l'écrire, je crois que je vais aller grignoter avant mon dodo...

Anik on 4 novembre 2009 à 22:49 a dit…

@ La belle
Excellente option. Il te reste juste à visualiser tes petits travers en train d'être recyclés en bons côtés... Et les chips, c'est toujours gagnant ! :) D'ailleurs, je m'en vais grignoter aussi !

Caro l'ergo on 5 novembre 2009 à 20:17 a dit…

Je vous lis et j'ai souvent le sourire aux lèvres... Comment faites-vous pour vous poser tant de questions ? J'ai l'impression que la zone cérébrale destinée aux interrogations imparfaites ne fonctionne pas chez moi! :)

J'ai tout de même essayé l'exercice.

J'ai répondu : Eeee... passons à un autre appel! à chacune des questions pis j'ai mangé le papier...

Ben non, je l'ai caché dans un de mes gants de boxe. J'écraserai ainsi ces questions à chaque coups de poing dans l'espoir que toutes les imparfaites cessent de ce les poser... :)

Bonne journée!

Julie on 5 novembre 2009 à 20:24 a dit…

@La Belle et Caro
Recycler ce qui nous empêche d'avancer et écraser les questionnements omniprésents, voilà deux façons intéressantes de personnaliser la démarche!

Anik on 5 novembre 2009 à 22:56 a dit…

@ Caro
Tu es une imMÈREfectionniste naturelle... chanceuse...
Souhaitons que ton rituel fonctionne pour qu'on arrête de se poser des questions. Chez Julie et moi, c'est une seconde nature, ou pire, c'est comme respirer... Et on n'a pas trouvé le bouton OFF...

Mamanbooh on 7 novembre 2009 à 12:51 a dit…

Être une IEA en devenir, ça nous demande beaucoup de travail...

Je n'ai pas encore fait ma "liste pour rendre grâce" du vendredi!?!

Mais, je vais tout faire (avec aucun stress ni besoin de performance, lentement) et je retiens l'idée d'envoyer le tout à mes pires ennemis: Mme Excellence, Mlle Culpabilité et M. Stress.

Une imMÈREfectionniste en devenir...

Anik on 7 novembre 2009 à 13:18 a dit…

@ Mamanbooh
C'est vrai qu'on est exigeantes !
Mais bon, si cela nous aide à développer notre imMèrefection, je pense que ce sont des efforts bien choisis, non ?
Bonne fin de semaine !

Nolwenn on 8 novembre 2009 à 21:49 a dit…

Ahah Je suis contente que ce rituel t'ait plu et commence (sans doute) à déjà faire ses preuves (cf l'article du détour par la clinique).

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon