22 déc. 2009

Comment partir en vacances?

Le scénario est le même. On le vit parfois à la relâche. Il se reproduit aux vacances d'été. Et il arrive invariablement pour le congé de Noël. Notre famille plie bagages pour Rimouski afin de passer du bon temps avec Mamie, Papi, Grand-Maman et Grand-Papa. ---

Remarquez bien. J'ai dit "Notre famille plie bagages". Tout le défi réside dans cette partie de la phrase. ---

Acte 1. Matin de l'avant-veille du Jour "D" (pour départ)
Les pré-préparatifs de Julie, le calme de PapaZen
Julie, angoissée - Petou, on part dans deux jours... Je commence à faire des boutons... Tu vois?

PapaZen, toujours zen et lisant son journal - Relaxe un peu. On va arriver à Noël en même temps que tout le monde...

Julie, doutant - Je ne sais pas qu'elle idée on a eu d'inviter tous nos amis juste avant de partir... Ça me tente, c'est sûr, mais il faut faire du ménage pour la fête, préparer un peu de bouffe, faire tout notre lavage, faire nos bagages, "packter" la voiture...

PapaZen, vraiment relax et levant les yeux de son journal - Est-ce qu'on peut juste penser à la fête aujourd'hui et penser aux bagages plus tard?

Julie, planificatrice - Je veux bien, mais je devrai aller au bureau en début de semaine... Faudrait pas que tu te tapes tout, tout seul?

PapaZen, sous-estimant toujours le temps requis - Bah, on va pouvoir partir la journée prévue... Ne t'inquiète pas. Ça va se faire d'un pet... je te le dis.

Julie, sceptique et fébrile - Tu crois? Il faut que je commence quelque chose... Je vais planifier le menu de la fête. Je vais faire l'épicerie. Je vais terminer les achats de cadeaux... Tu peux rester avec les trois enfants et nous préparer à dîner? Avance dans ce que tu peux, d'accord?

PapaZen, prêt à relever le défi - Okidou!

Acte 2. Midi de l'avant-veille du Jour "D"
L'improvisation
de PapaZen, l'impatience de Julie
Julie, revenant, les mains chargées de paquets - Allô! Je suis de retour!

PapaZen, un linge à vaisselle sur l'épaule - Salut!

Julie, reniflant - Euh... Qu'est-ce que tu fais cuire? Ça sent drôle...

Frérot - OUINNN!!!!

PapaZen - Je trouve aussi... On dirait qu'il y a quelque chose de bizarre avec mon poulet....

Julie, regardant sa montre et réalisant que Frérot doit s'autodéguster - Frérot a-t-il eu une collation? Quelle sorte de poulet tu fais?

PapaZen, terre à terre - Je lui ai donné des céréales. Ben du poulet. Dans un chaudron.

Frérot - OUINNN!!!!

Julie, commençant à douter, ouvrant le chaudron sur la cuisinière et constatant le piteux état du volatile entier et gelé qui essaie de cuire dans un pouce d'eau bouillante - Et il est là depuis combien de temps ton poulet? Un poulet ne peut pas cuire comme ça dans un chaudron dans si peu d'eau... Cuire un poulet au four prend une heure trente...

PapaZen, déconfit - Comment j'étais supposé le deviner? Il y est depuis 30 minutes. On le mangera pour souper, c'est tout.

Frérot, s'accrochant désespérément aux pantalons de sa nourrice - OUINNN!!!

Julie, tentant de rester diplomate et foutant le poulet dans une rôtissoire en maudissant l'univers de devoir se taper un plan B pour le dîner - Ça a bien été au moins?

PapaZen, enthousiaste et montrant fièrement la table remplie de vêtements propres et pliés - Oui! J'ai mis k.o. notre montagne de lessive!

Julie, vachement impressionnée - Wow! Mes hommages!

PapaZen, toujours en feu - J'ai aussi fait le ménage du garde-manger et des armoires de cuisine! Je m'apprêtais à commencer le frigo !

Julie, constatant que "Avance dans ce que tu peux" est une consigne qui peut porter à confusion et ne pouvant s'empêcher de se payer la gueule de PapaZen - Merci... Tu trouvais ça important? C'est vrai que c'est toujours chouette de classer nos boîtes de conserve en ordre alphabétique avant l'arrivée de nos amis. Ça clôt bien 2009, je trouve... As-tu pensé aux portes françaises? J'en ai vu une hier, avec un grain de poussière... Tu pourrais les nettoyer à la brosse à dents pendant que je range l'épicerie, prépare le dîner, enveloppe les cadeaux et signe les cartes de Noël. Deal?

PapaZen - C'est ça. Niaise-moi! En tout cas, ça m'a procuré un bonheur certain.


Acte 3. Matin de la veille du départ
Les préparatifs de Julie, la nonchalance de PapaZen
Julie, inquiète - Petou, on part demain...

PapaZen, toujours zen et lisant son journal - Ne t'inquiète pas. On va partir à l'heure comme prévu.

Julie, doutant - Je ne sais pas qu'elle idée j'ai eu d'aller travailler aujourd'hui... Il faut faire un peu de ménage pour revenir dans une maison propre, préparer un peu de bouffe pour la voiture, laver les deux-trois vêtements sales, faire nos bagages, "packter" la voiture...

PapaZen, vraiment relax et levant les yeux de son journal - Peux-tu juste penser à ton travail maintenant et penser aux bagages ce soir?

Julie, énervée - Ce soir!!! On ne s'en sortira jamais! Chaque fois tu sous-estimes le temps que ça va prendre...

PapaZen, confiant - Bah, ça va se faire d'un pet... je te le dis.

GrandeSoeur s'immisçant dans la discussion - Maman, j'aimerais faire mes bagages. Veux-tu me préparer une petite liste comme la dernière fois?

Julie - Bien sûr, ma puce. Je vais te faire les pictos et tu pourras choisir ce que tu veux amener.

PapaZen, s'étouffant presque avec son jus - Tu vas lui faire, quoi? Mais je rêve! Elle ne t'a pas demandé une liste pour vrai!

Julie, souriant en coin - Bah quoi! Elle aime ça les trucs organisés. Tu vas voir. Elle va faire sa valise d'un pet... On aura juste à vérifier.

PetiteSoeur, faisant rouler sa valise, l'ouvrant et présentant une série d'objets disparates - Maman, regarde, j'ai mis tous mes jouets préférés pour aller à Rimouski.

PapaZen, estomaqué et regardant Frérot - Grandis, mon homme. J'ai besoin d'un peu de solidarité masculine!

Julie, proactive - Il faut que je fasse quelque chose... Je vais préparer mon lunch. En me rendant au travail, je vais réfléchir à ce qu'on devra faire ce soir pour que ça aille vite et bien. Tu peux nous préparer à souper? Avance dans ce que tu peux, d'accord?

PapaZen, prêt à relever le défi - Okidou!

Acte 4. Soir de la veille du départ
La méthode extrême de Julie, la détresse psychologique de PapaZen
Julie, revenant du travail, le sac à dos chargé - Allô! Je suis de retour!

GrandeSoeur, PetiteSoeur accourant - Maman!!

PapaZen, un linge à vaisselle sur l'épaule - Bonnes vacances, ma grosse!

Frérot, tentant le tout pour le tout et avançant avec un grand sourire - ...

Julie, fière - Mais tu marches, mon Minou! Bravo!

PapaZen, satisfait - Oui! Comme ça, on n'aura pas de commentaires inquiets pendant toutes les vacances comme quoi "à 13 mois et demi, on marche d'habitude"... Il est beau, hein?

Julie serrant Frérot dans ses bras - OUI, c'est le plus beau !!!

PapaZen -Pour souper, j'ai préparé du poulet. C'est prêt!

Julie, pas surprise mais diplomate - C'est une bonne idée... Merci! Au fait, j'ai pensé à ça... et le plus simple pour ce soir, c'est de sortir LA liste.

PapaZen, soupirant - Tu ne vas pas me refaire le coup?

Julie, convaincue - Oui mais Petou... C'est la seule manière d'aller vite et d'être certains de ne rien oublier.

PapaZen, sceptique - Que veux-tu qu'on oublie? On met un peu de linge dans les valises de tout le monde. Deux ou trois jeux pour la voiture et hop! C'est tout!

Julie, pas convaincue - Nanana. Non. Si on ne regarde pas la liste, il va nous manquer des trucs importants et je n'ai pas envie de courir les magasins pour acheter en double ou en triple ce qu'il nous manque.. (puis suppliante) Je vais rester calme. Promis.

PapaZen, sûr de perdre son combat et voulant acheter la paix - Pfft. D'accord...

Julie faisant un clin d'oeil et lui tentant LA liste de bagages perpétuelle présentant une mise en forme 2009 - Je l'avais déjà imprimée... Si tu veux, on va barrer tout ce que tu as eu le temps de faire aujourd'hui...

PapaZen, posant une dernière condition - Est-ce qu'on peut juste coucher les enfants puis faire les bagages après?

---
Je vous l'avais dit.
"Notre famille plie bagages...", tout le défi est dans cette petite phrase. Surtout pour la rationnelle que je suis et pour l'improvisateur qu'est PapaZen.

Maintenant, je vous propose ces énigmes mathématiques:

Les manies de Julie, la "zénitude" de PapaZen, l'esprit calculateur des copines IEA
  • En admettant que tous les vêtements soient lavés (gracieuseté de PapaZen), combien de temps cela prend-il pour rassembler tous les items de LA liste?
  • En admettant que tous les items soient sur le bord de la porte le matin du départ, et que le départ soit fixé pour 9 heures, à quelle heure partira la famille imparfaite?
  • En admettant que Julie soit de tempérament angoissé, à quelle heure se réveillera-t-elle la nuit avec une étrange sensation diffuse d'oublier quelque chose d'important qui n'est pas écrit sur LA liste?
  • Enfin, combien de fois Julie et PapaZen démontront-ils des signes d'exaspération en réalisant leur défi?
Faites vos jeux. Faites vos mises. Les paris sont ouverts!

6 commentaires imparfaits:

Mamanbooh on 22 décembre 2009 à 06:53 a dit…

Ô! Je pense que je suis moi-même stressée pour toi maintenant...

Quand PapaZen dit: "on partira comme prévu", à chaque fois, c'est comme s'il te remettait toutes les tâches réelles sur tes épaules.

C'est certain que vous allez partir, mais tu risques effectivement de te réveiller vers 3h15 a.m., angoissée à l'idée d'oublier quelques choses ou découragée par tout ce qu'il reste à faire d'ici 9h00.

Un fois dans l'auto, j'espère que tu auras l'occasion de dormir et même de ronfler pour ne pas arriver là-bas complètement épuisée.

PapaZen me fait rire! Il y a un peu de tous nos chums dedans...
Bon voyage et surtout, Joyeuses Fêtes à toute ta petite famille!

Caro l'ergo on 22 décembre 2009 à 07:00 a dit…

Relaxe Julie, c'est les vacances non! Ta liste est parfaite, complète et il faudra un ''pet'' pour que tout soit prêt!

Ce n'est pas dans mes habitudes, mais cette fois je te dis : ''Écoute ton homme, il a raison!.''

Bon voyage!

Anonyme a dit…

Vous allez partir vers 9h30, à condition qu'il y a de l'essence dans l'auto...

J'ai une phrase magique pour toi, celle que je me dis, avant de plier bagage, monoparentale que je suis: advienne que pourra.

.Vaisselle du déjeuner du départ dans l'évier, pas grave, c'est un détail.
.Lits faits par les enfants, pas grave si c'est pas parfait.
.Poubelles vidées, essentiel!
.Sacoche, valises, argent liquide: j'ai tout ce qu'il me faut.( Je fais une liste une semaine avant, rajoutant au fur et à mesure ce qui manquait pour un voyage réussit.)


Je me fais confiance, j'ai fait de mon mieux, je ne peux pas prévoir ce qui est imprévisible.

Tu as la chance de ne pas être seule à tout faire. Prépare-toi un café pour la route et relaxe en regardant le paysage. Tu as la chance inouïe de faire un voyage. Profites-en bien! Joyeuses Fêtes!

Julie on 22 décembre 2009 à 19:41 a dit…

@toutes
Sachez qu'il y a eu des scènes croustillantes pour conclure cet épisode du feuilleton.

1. Frérot s'est réveillé à 4h14, ce qui a éveillé la fébrilité de toute notre petite famille!
2. La nervosité de PapaZen est sortie vers 5h35, heure à laquelle il nous a partagé que ce serait bien d'être à Rimouski pour le dîner afin d'éviter la neige!
3. J'ai laissé 3 pains tranchés ouverts sur le comptoir!
4. J'ai oublié le sac à couches dans les marches!

@Mamanbooh
PapaZen dit "Ça va faire les insultes!". :-D
Je certifie qu'il fait sa part. C'est juste qu'on s'y prend différemment (mais alors là, complètement!)

@Caro
J'inspire et je relaxe!
Et je suis ton conseil: je m'inspire de PapaZen!

@Anonyme
Je te lève mon chapeau pour ton organisation de maman monoparentale.
"Advienne que pourra", j'achète!
PapaZen avait mis de l'essence dans l'auto ;-) Et nous sommes partis vers 6h45, sans s'impatienter! (enfin... presque!)

Garde d'enfants on 23 décembre 2009 à 04:39 a dit…

Excellent ce petit récit de départ en vacances, c'est vrai qu'avec des enfants en bas âge c'est toujours très compliqué, et il y a tant de choses à penser pour eux! Généralement les papas sont toujours ZEN, j'ai le même à la maison ! Mais bon c'est vrai que finalement ils ont raison ces hommes, à quoi ça sert de stresser?? Mais ça parait tellement facile pour eux ! GRRR, c'est énervant ! Bon en tout cas, je trouve votre blog vraiment sympa et vous souhaite de très bonnes fêtes !

Anik on 23 décembre 2009 à 12:27 a dit…

@ Garde d'enfant
C'est vrai que les pères sont plus relaxes. J'essaie de les prendre en modèle... On part bientôt, et je n'ai même pas pensé à ce qu'on amène. On ira aussi bientôt en voyage à l'étranger, et tiens donc, j'ai le goût de me donner le défi de ne pas perdre une journée à faire les bagages... Possible, tu crois ?
J'ai gardé ma liste de l'an passée, ça devrait aider... j'vais faire comme Julie et l'imprimer.

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon