1 déc. 2009

Julie à son cours de yoga

Désireuse d'équilibrer les grandes sphères de sa vie et de développer des trésors de patience, Julie imparfaite s'inscrivit à un cours de yoga. Ayant une bonne expérience en jazz moderne, elle crut qu'elle allait rapidement passer maître dans l'art d'adopter des postures bizarres.

Anne-Lyne, prof de yoga, dégageant une aura zen comme on en voit rarement - Je vous souhaite la bienvenue à ce cours de yoga. Ici, vous devez faire fi du regard des autres. Vous avancez à votre propre rythme et, vous verrez, vous en tirerez rapidement les bienfaits.

Julie, arrivant en retard à son premier cours parce que la routine du souper s'est étirée - ... Pardon...

Anne-Lyne, souriante - Nous allons commencer par des pranayama, des exercices de respiration pour bien vous centrer sur vous-même et faire le vide dans vos pensées...

Julie, se demandant si pranayama est un mot qui s'accorde en nombre - ...

Anne-Lyne, calme - Prenez une posture assise, jambes croisées ou celle du demi-lotus, à votre convenance.

Julie, se défiant intérieurement "Regardez-moi bien le demi-lotus, vous autres!" - ...

Anne-Lyne, sereine - Vous mettez une main sur votre poitrine et l'autre sur votre ventre. Concentrez-vous sur le chemin de l'air de votre nez jusqu'à votre cage thoracique...

Julie, s'exécutant en se demandant bien où le prof peut bien acheter ce genre de musique - ...

Après une dizaine de minutes de respirations profondes, les élèves disciplinés passent au premier exercice. Julie imparfaite, quant à elle, se dit que ce n'est pas trop tôt. En fait, elle a déjà passé en revue les détails de sa planif de la semaine pour meubler ce silence interminable.

Anne-Lyne, pédagogue - La Salutation au Soleil est la base de la philosophie yogiste. On ne la maîtrise jamais parfaitement. On peut toujours y apprendre une subtilité. Il s'agit de me suivre...

Julie, se disant quand même qu'elle en a vu d'autres mais se demandant soudainement si elle a verrouillé les portes de sa voiture - ...

S'ensuivit une série de postures aux noms d'animaux comme le chat, le chien renversé ou le cobra, que Julie exécuta de son mieux mais qui la laissèrent sur son appétit quant à leur variété. Les autres élèves, satisfaits, enlèverent leur survêtement caractéristique et passèrent, fort calmes, à une autre série d'exercices.

Anne-Lyne, paisible - Pour gagner en force, nous ferrons quelques postures du guerrier. Il s'agit de placer ses jambes ainsi, de côté au tapis, d'ouvrir le pied gauche, de laisser le droit bien droit, de plier la jambe gauche, (le genou ne doit pas dépasser la cheville), de laisser les bras à la hauteur des épaules et de fixer au dessus de sa main.

Julie, traduisant dans son langage "grande deuxième, jambe gauche en en-dehors, bras en seconde... ensuite?" - ...

Anne-Lyne, imperturbable - Ensuite, vous restez dans la pause pour 3 minutes... Inspirez... Expirez...

Julie, quoi, 3 minutes, sans bouger ? - ...

Anne-Lyne, imperturbable - Relachez la posture. On refait de l'autre côté...

Julie, sur le point de se décourager - !!!

Après avoir pilé sur son orgueil en refusant de baisser les bras, Julie imparfaite réalisa que, le guerrier, c'était long, longtemps.

Anne-Lyne, douce - Relachez la posture. Maintenant, pour activer le retour du sang au coeur, nous ferons la posture de la charrue. Cette posture est excellente pour celles qui ont des migraines ou des crampes prémenstruelles (petit ricanement de l'assistance, car il y a un homme dans le groupe). Elle est excellente pour la colonne vertébrale et, dit-on, elle empêcherait les dépôts de graisse. Il est conseillé de la faire régulièrement...

Julie, perplexe comme lorsqu'elle écoute Louise-Josée Mondoux, animatrice d'infopublicités - ???

Anne-Lyne - Pour ceux qui nous suivent depuis quelques sessions, il suffit de faire la chandelle, de passer en demi-chandelle, puis de laisser tomber les pieds derrière la tête... Comme ceci.

Puisque tous s'exécutèrent, Julie imparfaite se résigna à faire "la charrue, pour être en paix et laisser son énergie circuler en elle". Elle se demanda si cette posture peu avantageuse laissait entrevoir son "mou".

Anne-Lyne - Relâchez la posture et installez-vous pour faire le poisson. Cette posture permet d'emplir votre tronc d'énergie et tonifier l'ensemble de votre corps.

Julie, réalisant que 3 enfants plus tard, la souplesse de ses vingts ans lui faisait cruellement défaut - ...

Anne-Lyne, satisfaite - Mesdames, monsieur, pour les 15 dernières minutes, nous passons à la posture finale, celle du cadavre. Si vous craignez avoir froid, je vous invite à remettre votre survêtement ou à vous apporter une couverture.

Julie, se disant "Ah, bon, je venais ici pour être calme, mais jamais je n'aurais cru mourir ici!" - ...

Anne-Lyne, marchant entre les matelas - Vous vous allongez et prenez conscience de votre respiration.

Julie, tentant de s'installer le plus confortablement possible sur son matelas trop dur et tentant de ne penser à rien - ...

Anne-Lyne - Maintenant, détentez vos pieds, vos mollets et vos genoux (plusieurs secondes s'écoulent). Puis vos cuisses, vos fesses et votre abdomen (plusieurs secondes s'éco...). Puis ayez une pensée positive pour votre foie, votre rate et votre pancréas (plusieurs sec... hein?)... Puis vos épaules, votre cou et votre tête... Crispez votre visage, tirez votre langue et détendez vos yeux. Puis tournez-les vers votre intérieur en écoutant la musique...

L'exercice fut très difficile et vain car, vous l'aurez deviné, Julie imparfaite était à 1000 lieues de son for intérieur. Le professeur reprit la parole.

Anne-Lyne - Concluons cet épisode de détente par le chant OM. Asseyez-vous au centre de votre tapis en tailleur. Joignez vos pouces et vos index pour connecter les deux hémisphères de votre cerveau. Déposez vos mains sur vos genoux et fermez les yeux. Vous devez sentir le O dans votre gorge. Et déplacer le M dans votre crâne...

Julie, docile mais fermant sceptiquement les yeux - ...

Anne-Lyne, concentrée accompagnée de tous les autres - OOOOOMMMMM....

Julie, ouvrant sceptiquement un oeil et, constatant que tous se livrent à l'exercice sans arrière-pensées, risquant un timide filet de voix, très court pour éviter de commencer la première et terminer la dernière - oomm...

Julie imparfaite, même après 90 longues minutes d'exercices structurés, était loin d'être détendue et en paix avec elle-même. Ses pensées eurent tout le loisir de divaguer vers sa vie, ses enfants, son PapaZen, son boulot et sa liste de cadeaux de Noël...

On dit que ceux qui sont en paix avec eux-mêmes méditent quotidiennement. Vous y arrivez-vous?

Namaste.

9 commentaires imparfaits:

Caro l'ergo on 1 décembre 2009 à 06:51 a dit…

Méditer.... NOOOON! J'ai vraiment pas le caractère de quelqu'un qui médite! Toutefois, je suis en mesure de faire le calme (le vide intérieur) et ça me vient de loin...

En fait, ça vient d'un cours sur le stress à l'université disant que les gens stressés ont toujours la pensée animée. Ils pensent aux tâches à faire pendant qu'ils sont à la photocopieuse... malsain!

Il faut se garder l'esprit libre le plus possible lorsqu'on en a pas besoin. Il faut éviter de demeurer toujours être en mode planification... ainsi, en voiture, je me laisse bercer par la musique, en pause, je ne discute pas travail avec mes collègues,...

Faire le vide ça s'apprend au quotidien! Moi, ça m'a pris 10 ans!

Anik on 1 décembre 2009 à 07:40 a dit…

@ Caro
C'est intéressant, ce que tu apportes. Le fait que le stress est relié à l'animation de l'esprit... Bon, je viens de comprendre !!!
Merci de ce truc qui apporte un côté plus concret pour se motiver à se vider l'esprit...
A+

Edith a dit…

Non, méditer au quotidien, je n'ai jamais fait ça. Mais j'ai de l'admiration pour les gens qui ont cette discipline, par exemple faire leur routine de tai-chi chaque jour.

L'important, pour moi, est d'avoir différentes activités qui permettent de faire le vide. Cela permet de se centrer et "d'être dans ses bottines", ce qui m'apparaît important.

Cela peut être l'écriture, la marche, le camping, le spa, le ménage, etc. À chacune de trouver!

Caro on 1 décembre 2009 à 08:44 a dit…

J'ai aussi de l'admiration pour ceux qui arrivent à méditer et j'aimerais bien essayer le yoga mais je ne l'ai jamais fait car je n'arrive pas à faire abstraction de ce qui m'entoure et de ce qui est en moi...

Un jour j'y arriverai peut-être!

Valérie on 1 décembre 2009 à 11:02 a dit…

Ça me fait penser à une publicité : si tu te sens bien et relaxée en faisant du yoga, tu peux conclure que c'est bon pour toi, mais si ça ne fonctionne pas, c'est sans doute parce que tu es stressée et que tu as vraiment besoin de yogo... Tu ne t'en sortiras pas, il FAUT que tu continues...

Julie on 1 décembre 2009 à 19:22 a dit…

@l'ergo
La pensée animée... garder l'esprit libre... faire le vide au quotidien... OooMMM, j'aime beaucoup l'idée!

@Édith
Trouver son activité perso... j'adopte!

@caro
Bienvenue! Le yoga, il faut l'essayer, au moins juste pour voir si l'activité nous convient!

@Valérie
Persévérer dans le yoga? Je ne sais pas si je suis assez zen pour ça :-D

La Belle on 1 décembre 2009 à 20:53 a dit…

Pour avoir aussi essayer le yoga, je sais que je ne suis pas faite pour ce genre d'activité. Ça n'occupe pas assez mon esprit alors je l'occupe avec mille et une chose inutile ;-)

Je n'ai jamais vraiment méditer, mais lorsque je prends le temps de faire une activité souvent je ne pense à rien (sportive ou brico) donc c'est plus gagnant pour moi une activité que la méditation.

D'ailleurs j'ai hâte à après mon accouchement pour recommencer mes cours de Salsa et poursuivre mes cours d'aquaforme !

Anik on 2 décembre 2009 à 09:23 a dit…

@ La Belle
Salsa et aquaforme, c'est l'fun...
Tu dois vraiment avoir hâte... C'est vrai que c'est plate de devoir s'empêcher de faire autre chose à cause de la grossesse. Bon courage!
Anik

La Belle on 2 décembre 2009 à 22:25 a dit…

Je ne m'empêche pas vraiment car je fais de l'aqua forme douce, mais avec un bedon comme le mien, c'est de plus en plus difficile de rester active !

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon