6 janv. 2010

Voir clair dans ses priorités rendu facile !

Si vous lisez ce blogue, il est fort à parier que vous êtes maman ou que vous êtes une personne imparfaite en devenir... Qu'à cela ne tienne, je parie (et Dieu sait que je ne parie que quand je suis certaine de mon coup, sinon à quoi bon ?) que votre vie est remplie de mille et un trucs supposément tous aussi importants les uns que les autres.

Bon, nous sommes toutes dans le même bateau. Justement, imaginons-nous un instant dans le Titanic, sur le bord de couler (et là, je sens que certaines pousseront la métaphore encore plus loin, parce qu'elles se sentent sur le bord de se noyer sous les responsabilités et les « choses » importantes de la vie). Alors, vous avez devant vous un certain nombre de bateaux de sauvetage, mais trop de gens à caser. Que faire ? Y aller selon vos priorités.

Mais le problème, c'est justement que tout ces petits personnages sont terriblement difficiles à départager. Il y a Madame Ouf-Du-Temps-pour-soi, Monsieur Loisirs-Pour-se-divertir, Madame Petite-Famille-Grosse-responsabilités, Madame Ménage-Propre-Propre-Propre, Monsieur Temps-de-qualité-avec-les-enfants, Madame Routine, Monsieur Plaisir, Madame Amitié-et-conversations-téléphoniques-pas-toujours-concluantes, Monsieur J'écoute-la-Télévision-pour-décrocher, et j'en passe. Et chacun de ces sympathiques personnages veut une place dans le bateau de sauvetage de votre vie. Mais si vous ne voulez pas ce que ce bateau coule lui aussi, vous devez éviter de le surcharger, ou plutôt, de le surmener...

Alors, pensez une minute à tout ce qui occupe vos journées si chargées. En fait, pensez-y même 5 ou 10 minutes. Passez-vous vraiment tout le temps souhaité aux aspects importants et signifiants pour vous ? Consacrez-vous le temps qu'il faut à bâtir une vie telle que vous la voulez ? Une vie qui soit source de bonheur (la plupart du temps, ne soyons pas utopiques, tout de même) et non de stress ?

Mais bon, c'est peut-être difficile d'établir clairement ses priorités. Alors, devenez mathématicienne. Faites un tableau à double entrée et inscrivez, dans chaque colonne et ligne, toutes vos occupations ou préoccupations de la journée. Ou encore, vos objectifs de l'année en cours. Ou vos valeurs... Qu'importe ce que vous choisissez, cela vous permettra de voir plus clairement ce qui est important pour vous, puis D'AGIR EN CONSÉQUENCE !

En effet, personne ne devrait passer trop de temps à faire des activités non signifiantes pour elle.

Pour faire le tableau, si vous choisissez, par exemple, de confronter vos objectifs : perte de poids (faire du sport), temps de relaxation, temps en famille et temps de couple, bien vous indiquez ces quatres éléments dans la première colonne et première ligne d'un tableau qui aura 5 lignes et colonnes. Vous commencez avec la première ligne : perte de poids. Puis vous la comparez à la seconde colonne (parce que la première, c'est aussi perte de poids). Donc, si la perte de poids est PLUS importante pour vous que le temps de relaxation, vous mettez un X dans cette case. Et vous continuez. Aimez-vous mieux passer du temps à faire du sport ou à relaxer. Si faire du sport et perdre du poids vous importe davantage, vous cochez X. Sinon, la case est blanche. À la fin, vous calculez le nombre de X dans chaque ligne et vous verrez lequel de ces objectifs vous importe réellement le plus, parce que vous l'aurez individuellement comparé à tous les autres.

Vous voulez un exemple (parce que sans support visuel, j'avoue que c'est difficile à comprendre) ? Voici l'exercice que j'ai fait au début de 2009, puis sur la seconde page, en 2010 (en PDF). C'est drôle, parce qu'après un an, certains objectifs ne me parlent plus, ont changé d'ordre de priorité, alors que d'autres apparaissent maintenant. Le fait est qu'en 2010, je suis davantage centrée sur moi... Me, My self and I, comme dirait Cindy Poliquin, mais je l'assume... Mais bon, je sais où je veux mettre de l'énergie, des efforts... pour vivre la vie que je veux vivre, au risque de me répéter... (ça ne s'améliore pas avec l'âge, cette propension au radotage, :-D)

Bon, bien dites-moi, qu'est-ce que vous mettrez dans votre bateau de sauvetage ?

2 commentaires imparfaits:

Anonyme a dit…

Je vais faire l'exercice que tu proposes.

En attendant de voir les résultats, j'aimerais bien laisser la Madame-Je-suis-Pauvre couler avec le Titanic.

Anik on 6 janvier 2010 à 14:21 a dit…

@ Anonyme
Madame-Je-suis-pauvre, c'est vrai qu'on peut la laisser couler sans regrets... Mais n'oublie pas Madame-Je-vie-dans-l'abondance, par exemple... Elle mérite une place de choix dans le bateau de sauvetage...

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon