1 févr. 2010

Comment avoir le coeur brisé?

Je vous raconte ici une anecdote qui s'est produite alors que GrandeSoeur avait 4 ans. Et si vous observez bien les étiquettes reliées à ce message, je n'ai pas mis le libellé "caricatures", ces textes à la IEA dont la ressemblance avec une situation vécue serait fortuite et pure coïncidence. Non, l'anecdote est réelle.

Je l'ai dit dans un billet récent, GrandeSoeur et PetiteSoeur portent des lunettes. GrandeSoeur les avait avant de faire ses premiers pas. PetiteSoeur à 3 ans. Ça fait partie de leur vie. Ça fait partie de leur visage. Et ça leur donne un petit air intello fort joli.

On me dit souvent que mes enfants sont beaux et qu'ils ont des yeux magnifiques. De mon côté, je leur répète souvent aussi. Et PapaZen fait de même.

Cette journée-là, PapaZen revient à la maison avec les filles. Il embrasse GrandeSoeur et lui dit: "C'est toi la plus belle princesse de 4 ans de la garderie. Tu es belle comme un coeur, ma grande fille en sucre".

Et GrandeSoeur de lui répondre, d'un air sérieux qu'on lui connaissait déjà si bien:
"Ça ne se peut pas Papa. Les princesses ne portent pas de lunettes."

Vlan!
Ça m'a fait de la peine, vous ne pouvez pas savoir. Qu'une petite puce s'en remette déjà aux canons de beauté, j'ai trouvé cela épouvantablement triste. Qu'elle ne croit pas son père et qu'elle rejette son compliment, j'ai trouvé la vie injuste.

Pensez-y, si ce jour-là elle a osé faire cette révélation choquante, combien d'autres garde-t-elle au plus profond d'elle-même à tous les autres moments? Moi ça me fait frissonner.

Je vous ai aussi déjà parlé de Tante V.? C'est ma meilleure amie. Elle est célibataire et sans enfants, ce qui lui donne le merveilleux talent de faire tout plein d'intervention patientes et éducatives de qualité auprès de mes enfants. Quand elle a vu que j'étais dépassée et que les compliments "réguliers" ne venaient pas au bout des résistances de ma fille aînée à croire à sa "repoussante laideur", elle l'a prise à part et lui a dit:

Tante V. théâtrale - Ma pauvre GrandeSoeur! Sais-tu pourquoi les princesses n'en avait pas de lunettes?
GrandeSoeur, toute collée contre elle - Non.
Tante V. ingénieuse - C'est parce qu'elles n'avaient pas été inventées.
GrandeSoeur, intéressée - Hon.
Tante V. poussant sa chance - Et tu sais pourquoi je le sais?
GrandeSoeur, réconfortée - Non.
Tante V. logique - Parce que Blanche-Neige en avait vraiment besoin. Tu n'as jamais remarqué qu'elle a toujours les yeux fermés quand elle est contente et que ça lui donne un petit air nono?
GrandeSoeur, fouillant sa mémoire - Non.
Tante V. - C'est parce qu'elle ne voit pas bien. Elle n'aurait pas tombé dans la forêt en pleine nuit... elle aurait pu faire un ménage encore plus beau dans la cabane des nains... et encore mieux: elle aurait vu son prince charmant bien plus vite si elle avait porté des lunettes!

C.Q.F.D.
Heureusement, GrandeSoeur n'était pas assez grande pour lui dire que les nains, eux, en portaient.

Tante V. est imparfaite. Et alors?

5 commentaires imparfaits:

Evely on 1 février 2010 à 08:04 a dit…

J'avais 7 ans quand j'ai eu mes premières lunettes. J'ai su alors que je ne serais jamais belle. Je le savais avant car j'ai les sourcils qui se rejoingent au nez (vive les pinces épilatoires). Je me vois dans le commentaire de ta fille, sais-tu j'aurais tué pour avoir une tante V. C'est une anecdote qui fini bien, malgré le coeur brisé...

Éléonore on 1 février 2010 à 09:38 a dit…

Comme vous vous en êtes bien tirées ! Chapeau ! triste de ne pas se croire belle :(
Moi à 4 ou 5 ans j'ai eu un problème de dents et j'ai du me faire arracher les premières dents (toutes) Je ne me souviens pas précisément, mais par la suite je sais que je ne souriais pas trop :(
Ma plus jeune aussi n'aime aucune des photos que je fais d'elle et pourtant elle y parait très bien.

Et puis moi porteuse de lunettes depuis mes 12 ans, je trouve ça sexy... lolol

Julie on 1 février 2010 à 10:47 a dit…

@Evely
Depuis, je ne manque jamais de lui dire qu'elle est jolie!

@Eleonore
C'est effectivement triste d'avoir un jugement si sévère envers soi-même alors qu'on est encore une enfant. J'ai beau y penser: je n'en connais pas d'enfants qui se trouvent trop beaux!

Mamanbooh on 1 février 2010 à 22:15 a dit…

Quelle belle tournure... Vive les tantines et leurs bonnes idées!

Ce fut une triste révélation, mais heureusement, ta fille s'est confiée! Imagine si elle avait garder ça pour elle?

Aveux: petite, ne me trouvant pas belle, je m'étais dit que je serais intelligente! Pratique pour scorer aux bulletins et concours, mais pas très bon pour l'égo...

La Belle on 2 février 2010 à 19:43 a dit…

Ça me fait vraiment quelque chose de lire ce billet car moi les lunettes c'était être comme les autres.

Je m'explique.

On a découvert alors que j'étais en 2ième année du primaire que je devais porter des appareils auditifs puisque j'avais un léger problème d'audition (aujourd'hui je "devrais" en porter mais je me débrouille très bien sans). Dès la première journée où je les ai porter, j'ai "perdu" des ami(e)s. À partir de ce moment là, je me souviens que je disais à mes parents, pourquoi dois-je être différente alors que les autres qui portent des lunettes sont normaux.

Au secondaire (je ne portais plus mes appareils - mais je me débrouillais très bien autrement comme en lisant sur les lèvres !), j'ai appris que j'avais besoin de lunettes. Quelle libération ce fut pour moi d'avoir un "problème" normal !

Aujourd'hui avec du recul je sais que ce n'est pas correcte d'avoir pensé ça et j'aurai bien aimé avoir une Tante V. imparfaite qui aurait pris le temps de me faire réaliser la chance que j'avais d'avoir une solution à mon problème auditif...

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon