10 févr. 2010

Saint-Valentin en couple ou en solo... L'herbe est-elle plus verte chez le voisin?

Deux vécus. Deux réalités. La Saint-Valentin est-elle plus agréable quand on est un couple avec enfants ou qu'on est célibataire... Ça reste à voir... Mon amie Marie-Clown a concocté ce petit billet pour vous permettre de comparer par vous-même. Et j'ai ajouté mon grain de sel...

La Saint-Valentin en famille...
Version Marie-Clown

Ce matin, c’est la St-Valentin. Je me lève plus tôt pour préparer les surprises des enfants : des muffins en forme de cœur pour déjeuner. Leur bonne humeur me fait oublier de me préparer, je suis si en retard que je n'ai même pas embrassé mon amoureux avant de m’en aller.

Au bureau, je passe la matinée à chercher un restaurant à réserver, mais c’est complet. Je dois compenser par des heures supplémentaires sur l’heure du dîner devant les fleurs que mon conjoint m’a fait livrer, mais que j’oublie de rapporter, tellement j’ai de choses à m’occuper : les petits à aller chercher, une carte de St-Valentin à acheter, un souper à préparer… qu’est-ce qu’on va manger? De la pizza congelée en forme de coeur, peut-être ?

En soirée, la plus jeune a attrapé un virus, je passe tout mon temps à le consoler. Le plus vieux ne veut pas aller se coucher. Lorsqu’on se rejoint, mon conjoint et moi, nos réserves d'énergie sont épuisées. On s’endort sans même se coller.

L’herbe n’est pas toujours plus verte à côté, alors même si une St-Valentin est imparfaite, au moins elle ne dure qu’une journée!

La Saint-Valentin en famille...
Version Anik

Ah, c'est la Saint-Valentin aujourd'hui ? Tiens donc ! Les filles, voulez-vous faire un gâteau en coeur pour toute la famille (et essayer de cuisiner en groupe sans vous crêper le chignon, c'est la fête de l'amour, pas des chicanes entre soeurs!!!) ? Ok, et pour le reste (le souper au resto ou toute autre forme de romantisme) bien, on se reprendra l'année prochaine, faut croire !

La Saint-Valentin en solo...
Version Marie-Clown

Ce matin, c’est la St-Valentin. Je reste couchée un peu plus longtemps, imaginant un homme à mes côtés pour mieux me réveiller. M’obligeant à revenir à la réalité, je dois me lever, seule, boire mon café et quitter pour travailler.
Au bureau, une guerre a débuté concernant la meilleure soirée organisée. Une guerre à laquelle je ne peux même pas participer! Je regarde avec jalousie les cadeaux se faire livrer et j’oublie de travailler. Mon patron me reproche les dossiers non-terminés. Je rentre enragée sans penser que je n’ai rien à manger.

J’évite les restos, le ciné et tous ces endroits remplis de couples qui ont envie de célébrer. Je me fais livrer, je regarde la télé et je vais me coucher.

L’herbe n’est pas toujours plus verte à côté, alors même si une St-Valentin est imparfaite, au moins elle ne dure qu’une journée!

La Saint-Valentin en solo (mettons en mono, parce que j'aurais tout de même des enfants si j'étais célibataire)...
Version Anik

Je fais la grasse matinée (c'est-à-dire que je me lève à 8h00 plutôt que 6h30), parce que j'ai demandé aux enfants de me sacrer patience (oups, je veux dire, de me laisser tranquille et en paix), en guise de cadeau de Saint-Valentin. Vous m'aimez, les enfants ? Laissez-moi roupiller !

On se fait un petit souper aux chandelles en famille, mais je ne mange pas le dessert. Je couche les enfants puis je continue mon repas devant un bon film d'amour (Dirty Dancing, Pretty Woman ou The Wedding Singer) qui me fait penser qu'il y a de l'espoir et que ma prochaine St-Valentin sera en couple. Mais pas parce que c'est nécessaire et que je me sens nulle si je ne partage pas ma vie avec quelqu'un (j'ai plus de 30 ans, je m'assume comme individu), mais parce que c'est un « plus » agréable dans ma vie...


La Saint-Valentin en couple sans enfants
Version fantasmée par Anik

On fait la grasse matinée au lit (la vraie, celle qui continue au moins jusqu'à 10 heures)... Mon chéri me réveille par des baisers langoureux (et évidemment, la mauvaise haleine du matin n'existe pas)... Il a préparé le petit déjeuner au lit : fraises fraîches, crème, bagel juste bien grillé, thé vert, et un petit mimosa pour se mettre en appétit. Nous trinquons à l'amour dans le confort de nos draps de satin...


Au programme de la journée : sexe et gourmandise... Comme on dort bien la nuit et qu'on a suffisamment de temps pour nos loisirs pendant la semaine, nous disposons d'assez d'énergie pour une partie de jambe en l'air en trois périodes, avec prolongation même si monsieur a tiré au but (et mérité une véritable ovation de la part de madame pour son «tricotage» si habile) et « scoré » à chaque période...


Nous nous endormons, en fin de soirée, couchés en cuillère et le sourire béat, totalement apaisés...


Et vous, quelle est votre version de la Saint-Valentin ??? La vraie, celle fantasmée, celle que vous préférez ? N'hésitez pas à partager...

6 commentaires imparfaits:

La Belle on 10 février 2010 à 09:08 a dit…

J'aime bien la version fantasmée !!

Toutefois, cette année ce sera une version familiale je crois.

On passera la journée en famille, on fera un souper en tête à tête avec nos deux petits amours et si l'énergie est là en soirée, peut être on va en profiter pour se coller un peu avant j'imagine de s'endormir de fatigue puisque le lendemain sera le retour au travail de mon chum et plus de la nuit où petite Perle nous réveillera encore pour son boire !

newton_xx on 10 février 2010 à 12:35 a dit…

La vraie:
Petitepunaise et Grandloup débarquent dans la chambre à coucher: «Maman, Grandloup met des émissions qui sont pas pour moi et il veut pas changer de poste».
- C'est même pas vrai! Maman! J'peux-tu aller jouer à l'ordi, on est la fin de semaine.
(À noter que mes enfants ne semblent pas encore capable de dire «Papa», je songe sérieusement à aller voir un orthophoniste d'ailleurs!!!)
- Ben oui, vas-y! Mais avant, mets une émission pour ta soeur! As-tu déjeuner? Deux secondes, je descends! En passant, Bonne St-Valentin mes amours, maman vous aimes!
PapaParfait s'entrouve un oeil et dit: «c'est vrai, bonne st-valentin mon amour...à quelle heure déjà la compétition de plongeon de Grand-loup?
- 11h30, faudrait se lever...on en a pour jusqu'à 16h00 je pense! Bonne St-Valentin toi aussi!
Faudrait penser à aller chercher de quoi pour souper en revenant mais à l'épicerie, les restos vont être full!

newton_xx on 10 février 2010 à 13:02 a dit…

Le fantasme:
- «Bonne St-Valentin mon amour... tiens, je t'ai fait chauffer des croissants aux amandes, petit chaï latté maison comme tu l'aimes, des fruits frais. Prends le temps de déjeuner, je saute dans la douche et je reviens!
- Mmmmh. Bonne St-Valentin toi aussi. Donnes-moi juste une p'tite demi-heure encore.
- Il est déjà 11h00, pis j'ai une surprise,mon coeur. Envoye, regarde le beau déjeuner!!
- QUOI? 11h00, les enfants font quoi?
- Ils sont chez ma mère, elle les garde jusqu'à ce soir.
- On a un dimanche à nous?
- Ben oui,c'est notre cadeau! Je sais bien que tu déteste la St-Valentin mais je voulais te faire plaisir.
-Envoye grouilles-toi de prendre ta douche... je mange vite tu le sais!
(*note: ce que je ne dis jamais...je déteste la St-Valentin pcq elle est mal fêtée!!!)

...Une heure plus tard...sourire satisfait ne quittant pas mon visage!
- Faut que je retourne dans la douche (vous connaisez pas PapaParfait, c'est un gars propre,propre!!!)viens-tu avec moi?
- Sure!
- OK mais on se dépêche, on a rendez-vous!
- Ah ouin! Où ça?
- Ahhhh!
(* récidive sous la douche, mon sourire s'agrémente de trop de dents maintenant)
Papaparfait a fait réchauffer la voiture pendant que je finis de me préparer et après quelque temps de route, je me retrouve au spa scandinave et (oh, joie du fantasme) personne ou presque n'a eu la même idée.
- T'es donc ben fin de m'amener au spa.
- On n'y vas pas tout de suite...
- Pourquoi?
- Je nous ai réservé un massage en couple.
-Wouaahhh, trop cool!

...3h30 hre plus tard...yeux dans la graisse de bine et bretour vers la maison.
- Bon on va aller chercher les enfants.
- Pantoute, quand j'ai dit ce soir, c'était ce soir tard... on s'en va à la maison, tu fais une petite sieste et je te prépare à souper, je me suis acheter le livre «cuisiner sexy» de Louis Chose dont tu me parles tout le temps et je veux pas te voir dans la cuisine.
- (regard impressionné)

La bouffe est débile, après troisième récidive suite à toute cette bouffe et ce comportement aphrodisiaque, PapaParfait quitte pour aller chercher les enfants et revient à la maison.
- MAMAN!!! BONNE ST-VALENTIN!
(Merde! c'est vrai, c'est la St-Valentin pour eux aussi)
Me tournant vers PapaParfait je chuchote: « PapaParfait, on a oublié leur cadeau...»
- Ben non mon amour, j'ai acheté des petits sacs de St-Valentin et pleins de surprises pour mettre dedans.. viens on va leur donner!
;)

Anik on 10 février 2010 à 13:19 a dit…

@ La Belle
Je te souhaite vivement d'avoir l'énergie pour célébrer... Mais avec un si petit bébé, disons que ça va être un gros défi! Bonne chance!

@ Newton
J'adore tes versions, en fait, celle qui est fantasmée davantage, évidemment :). J'ai eu beaucoup de plaisir à les lire ! J'espère que tu pourras vivre un peu de ta version fantasmée, tout de même !

newton_xx on 10 février 2010 à 13:48 a dit…

@ Anick
Pas du tout...mis à part les croissants aux amandes et des journaux qui font partie de la routine dominicale (C'est déjà pas pire!)

Anik on 10 février 2010 à 14:47 a dit…

@ Newton
Oui, c'est déjà pas mal, croissants et journal... Moi, je me contente de roupiller seule jusqu'à 8h00 tapant, heure à laquelle je me vais sauter dessus par une horde d'enfants (enfin, 3 enfants... hihi!)
A+

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon