16 févr. 2010

SPM et vie de couple : un match imparfait ?

Trois ou quatre jours par mois, avez-vous l'irrésistible envie de vous chicaner avec votre conjoint pour un oui ou pour un non ? De lancer par la fenêtre ses nombreuses traîneries ? De vous terrer seule sur une île déserte (ou une petit appart d'une pièce et demi qui deviendrait votre havre de paix personnel et exclusif) ? Vos SPM sont à l'oeuvre ? Comment réagit chéri à cet « envahisseur hormonal » ? Et vous ?

J'ai découvert il y a quelques temps un bouquin bien intéressant sur le sujet. Rédigé par Pauline Houle, le livre s'intitule Du syndrome prémenstruel à la ménopause (Le vrai message de mon inconscient).L'auteure amène les lectrices à se poser des questions intéressantes sur leur cycle menstruel, leurs symptômes menstruels et prémenstruels, etc.

Cette prise de conscience aide les femmes à faire disparaître les désagréments qui peuvent être liés aux menstruations. Madame Houle m'a gracieusement offert quelques extraits de son livre, que vous pourrez lire sur les SPM et la sexualité. Elle propose aussi un extrait sur le SPM en général, où elle incite les femmes à réfléchir sur les émotions, plaisirs (ou avantages) et déplaisirs (ou douleurs) qui sont reliées à leurs règles. Le fait de se rappeler comment notre mère nous a présenté les règles peut aussi faire avancer la réflexion.

Personnellement, même si mes symptômes sont très limités (ou même absents), cela m'a fait réfléchir. En fait, je conclus que les menstruations et le SPM deviennent un problème lorsqu'on les perçoit négativement. Aussi, mine de rien, il se peut qu'on retire un certain avantage à avoir des symptômes en apparence désagréables (prendre une pause de relations sexuelles avec les conjoint pendant cette période, se permettre de se dorloter et de prendre du temps en solitaire à cause de notre caractère exécrable, etc.).

Alors, il importe de réfléchir à ce que représente les règles et le SPM pour soi... question de mieux les accepter puis de les faire disparaître...

Ça vous parle, cette introspection à faire sur le SPM ?

6 commentaires imparfaits:

Mamanbooh on 16 février 2010 à 07:53 a dit…

Ça me parle, mais je ne l'ai pas faite encore...

J'ai quand même une certaine opinion général sur LA CHOSE: je crois vraiment que le monde ne serait pas où il est sans ces quelques jours où les femmes font avancer les choses, les projets, les idées, le ménage,les travaux, les corvées, etc... Avec un grand "V"!!!

C'est aussi un moment où le verre déborde, où la gêne se cache devant une détermination de lionne. Bref, c'est souvent les périodes les plus efficaces de l'année!

Avec parfois des petits dégâts...

Véronique a dit…

ppfttt depuis que mes règles sont revenus après mon deuxième, c'est l'enfer... je pogne une rage incontrôlable et désagréable dès que j'ovule.. ! J'en peux pu! Des fois je fais voyons kescé que j'ai et c'est là que je me mets à calculer que oops mon ovulation est arrivé la veille.. fack je suis désagréable 2 semaines par mois... c'est long ça..! J'essaie de me forcer à être mieux mais ça me prend tout mon petit change.. hyper impatiente!

La Belle on 16 février 2010 à 10:25 a dit…

Moi je suis chanceuse, car à part les rouges qui se présentent, mon humeur ne change pas donc personne ne peut savoir que je suis en SPM... J'espère que ça restera ainsi après l'allaitement lorsque les rouges seront officiellement de retour...

Anik on 16 février 2010 à 20:38 a dit…

@ Mamanbooh
J'aime ta façon de présenter les choses... Une vision positive des SPM. Détermination de lionne ! C'est bien !

@ Véronique
C'est vrai que c'est long... Peut-être une belle occasion justement de se pencher sur le pourquoi du comment.

@ La Belle
Je ne suis pas inquiète pour toi, ça restera sûrement ainsi...

DEMIJOUR on 19 février 2010 à 17:09 a dit…

Ça doit bien faire 20 ans que j'y réfléchis de tout bord tout côté!
Non y'a rien à faire... j'ai beau essayé de trouver ça "positif", les émotions à fleur de peau, le blues, le "tout m'énerve" ne changera pas! Et le mot le dit : syndrôme PRÉ menstruelle. Donc quand j'ai mes règles ça va super bien!

Anik on 19 février 2010 à 20:15 a dit…

@ DemiJour
Ce ne sont pas les symptômes qui sont positifs, mais potentiellement ce qu'ils impliquent (je ne sais pas moi, peut-être que cela te donne l'occasion de te reposer, de libérer la colère accumulée, de prendre du recul face aux autres???) Mais rien n'empêche de se permettre de vivre cet avantage sans les SPM qui vont avec... Je ne sais pas si ça te parle???

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon