4 mars 2010

Bon matin! Qu'est-ce que je vous sers?

Matin de semaine. 5h46.

La serveuse est derrière son comptoir. Elle a pris une bouchée en vitesse avant de se préparer à l'arrivée des clients. Déjà, un homme est attablé avec son journal. Il est silencieux et concentré. Elle lui a parlé tout à l'heure pour lui demander ses projets pour la journée et il a marmonné quelques bribes seulement, trop absorbé par sa lecture. À côté de lui, dans une chaise haute, son bébé est maintenant calme. Tout à l'heure, il avait hurlé jusqu'à ce quelques raisins coupés en seize soient déposés sur sa tablette. En ce moment, il les enfile un après l'autre dans le plus grand silence. Voilà qui satisfait la serveuse.

Oups, voici d'autres clients!

Serveuse - Bonjour!
PetiteCliente, souriante - Bonjour!
Serveuse - Vous avez bien dormi, mademoiselle?
PetiteCliente, polie - Ouiii.
Serveuse - Qu'est-ce que je vous sers?
PetiteCliente - Je vais prendre une rôtie au pain aux raisins avec de la confiture.
Serveuse - Désolée, je n'ai plus de pain aux raisins...
PetiteCliente, déçue mais respectueuse - Je vais prendre un bagel alors. Pour ma boisson, je vais prendre du lait.
Serveuse - Bien. En passant, vous êtes très bien habillée mademoiselle. Vos vêtements sont bien assortis.
PetiteCliente, satisfaite - Merci.

La serveuse s'exécute rapidement derrière son comptoir. Son plus jeune client, le bébé, se met à grogner. Elle remarque qu'il a terminé ses raisins. Elle lui apporte donc une rôtie coupée en quarante-huit sur sa tablette. Au bout de quelques minutes, elle tend un petit déjeûner tout chaud à PetiteCliente. Elle n'a pas le temps de souffler qu'une autre cliente arrive.

Serveuse, encore amable - Bonjour!
FilletteGourmande, bougonne - Bonjour...
Serveuse - Vous avez bien dormi, mademoiselle?
FilletteGourmande - Même pas...
Serveuse - Qu'est-ce que je vous sers?
FilletteGourmande - Je ne veux pas manger. Et je ne veux pas aller à la garderie aujourd'hui.
Serveuse, faussement empathique - Je ne crois pas que ce soit possible, mais je peux vous offrir de bonnes rôties. Qu'est-ce que vous voulez mettre dessus?
FilletteGourmande, sur un ton non négociable - Je ne veux pas de rôties. Je veux du pain doré.
Serveuse, sous une apparence conciliante - Je suis désolée. Je n'en ai pas les matins de semaine. L'horaire est serré, vous comprenez. C'est pour offrir un meilleur service à nos clients... Bref, nous n'avons pas le temps.
FilletteGourmande - Alors je ne mangerai pas. C'est tout. Parce que moi je veux rester ici.
Serveuse, voyant maintenant clair dans son jeu - Quel âge avez-vous?
FilletteGourmande, furieuse - J'ai 4 ans. Bon.
Serveuse, maintenant certaine - C'est bien ce que je pensais... Pendant que vous traversez votre Fucking Four, puis-je vous apporter un verre de lait?
FilletteGourmande -Non. Moi je veux du jus. Et dans un verre rose.
Serveuse - Je suis désolée, ils sont au lave-vaisselle. Je vous apporte ce que j'ai.

Pendant que la serveuse prépare quand même un verre de lait et une rôtie pour FilletteGourmande, le bébé se met à lancer les onze dernières bouchées de rôties sur le plancher. Contrariée de devoir partagée son temps entre un bébé qui catapulte ses restes et une fillette aussi maussade que Monsieur Craquepoutte, elle prépare à son plus jeune client un gobelet de lait. Il avale en chignant (mais avec empressement quand même) le contenu du verre à bec et ce, même si son père lance sa première vraie parole de la matinée: "Moi, je lui aurais donné du jus dans un biberon, ça le calme automatiquement." Pendant que la sonnerie du grille-pain se fait entendre, la serveuse pense: "C'est juste qu'à un moment donné, il faut en revenir du biberon! Juste pour les siestes, peut-être?"

Serveuse, s'adressant à FilletteGourmande - Mademoiselle, je vous ai apporté votre rôtie. Qu'est-ce que vous voulez mettre dessus.
FilletteGourmande, toujours bornée - Moi je veux du "doché di lait-ché".
Serveuse, maudissant l'Univers - Je n'ai plus de Dolce de Leche. J'ai sorti deux pots. J'ai de la confiture et du caramel. Il vous faut choisir.
FilletteGourmande, croisant ses bras sur sa poitrine - Ah ah ah...
Serveuse - Et puis?
FilletteGourmande - J'ai changé d'idée. Je veux des Floots Loots.
Serveuse, désemparée - Mademoiselle, je suis en rupture de stock. J'ai un nombre considérable de clients cette matinée et si tous font autant de caprices, ma belle dame, mon restaurant va faire faillite.
FilletteGourmande, pas décontenancée pour deux miettes devant tant de mots nouveaux - Bon d'accord. Mais si je mange, tantôt, je ne vais pas à la garderie.

La serveuse repart derrière son comptoir. Elle remplit le lave-vaisselle et range les aliments non consommés. Elle lave aussi sa surface de travail.

PetiteCliente, s'approchant - J'aimerais avoir une rôtie svp. Cette fois, au beurre d'arachides.
Serveuse, soupirant - Il aurait été plus simple de le dire au moment de passer votre commande, mademoiselle. Voyez, tout est rangé maintenant.
PetiteCliente, repentante - Oui, mais j'ai encore faim.
FilletteGourmande, ne changeant pas de refrain - Et moi je ne veux pas de verre jaune.
Bébé, laissant tomber son gobelet - Ouinn...
PetiteCliente- J'aimerais aussi un verre de jus maintenant.
FilletteGourmande - Moi aussi! Et dans un verre bleu.
Bébé, étendant son reste de confiture sur la tablette avec ses mains - ...
PetiteCliente, implorante - SVP...
FilletteGourmande - Il reste du "nogourt"?
Bébé, se faisant un traitement capillaire avec la confiture - ...

L'homme referme sa Presse après sa captivante lecture. Il prend sa vaisselle sale et la dépose sur le comptoir propre.

Serveuse, sur le bord de la crise de mère - Hé! Mon comptoir propre!
L'homme - Oups. Pardon.

PapaZen range sa vaisselle dans le lave-vaisselle. À son rythme, il replonge dans le vrai monde.

PapaZen - PetiteSoeur, arrête de protester. Tu ne peux pas rester avec maman aujourd'hui. Même si tu fais une crise, on ne changera pas d'idées. GrandeSoeur, prends-toi un fruit et qu'on n'en parle plus. Frérot, qu'est-ce que tu as dans le toupet? Ça fait dur ton brushing. Allez la gang! Tout le monde en voiture. J'ai l'honneur d'être votre chauffeur aujourd'hui... comme à tous les autres jours d'ailleurs. Comme le dit si bien le dicton "À chacun sa garderie, et les enfants seront bien gardés!". Allez, ouste! Et que ça saute!

La serveuse fait un dernier effort pour habiller la marmaille. Savourant quelques minutes de silence avant de partir pour le travail, elle se dit qu'heureusement elle n'a pas besoin d'attacher les trois enfants dans leur siège d'auto et de faire trois escales... en espérant arriver à l'heure par-dessus le marché!

===

Au cas où vous ne l'auriez pas deviné, la "sympathique" serveuse, c'est moi! Chaque matin, j'ai l'impression de travailler derrière le comptoir d'un restaurant bon marché pour satisfaire les exigences de petits clients éternellement insatisfaits.

Je ne reçois pas beaucoup de pourboires. Et je ne suis pas l'employée modèle du mois non plus! D'ailleurs, je ne suis pas très photogénique...

Vous y reconnaissez-vous?

14 commentaires imparfaits:

Caro l'ergo on 4 mars 2010 à 06:36 a dit…

Me reconnaître, pas du tout! J'ai une grande fille de 5 ans super raisonnable et un petit homme qui immite sa soeur (bref, il fait tout comme elle)!

Ils déjeunent devant la télévision et papaVélo aide à la préparation tous les matins... souvent, je lis votre blog en déjeunant et je suis rarement dérangée!

Bon matin monsieur Pinpin! Je vous souhaite un bon matin!

Mamanbooh on 4 mars 2010 à 06:40 a dit…

Pas de pourboire, de trop rares mercis, des petits éternellement insatisfaits, un partenaire dans "sa bulle", une maman qui essaye de faire de son mieux...

Oui, je me reconnais!

Et en lisant, j'avais juste le goût de prendre le journal de papa, de le rouler et de lui "bo.. le c..."! Désolée pour votre harmonie de couple.

Monsieur lit pendant que madame s'active, que dire, accomplit un triathlon pcqu'il ira reconduire la marmaille, pendant que maman commencera une nouvelle épreuve olympique? Non!!!

En période de trafic intense, pas question qu'un des joueurs laisse sa coéquipière pour prendre un pause, méritée ou pas.

Bon, on va déjeuner au resto maintenant et se faire servir?

shaton on 4 mars 2010 à 08:46 a dit…

Je ne m'y reconnais pas, parce que je n'ai pas d'enfant, mais qu'est-ce que c'est bien raconté !

Il m'a fallu attendre le dernier paragraphe pour comprendre qu'il s'agissait de votre logis et pas d'un restaurant imaginaire pour gang de moins de douze ans !
Bravo bravo !

Sara on 4 mars 2010 à 09:40 a dit…

Je m'y reconnais - en partie. Mon chum ne prenant pas de repas matinal, il est excusé de son absence à ces heures-là. Ma routine est réglée au quart de tour et si je passe par dessus un élément, ça devient la cacophonie - la preuve en noir sur blanc ce matin.

Par contre, la clientèle est beaucoup plus limitée (1 x 4 ans) dans mon resto et généralement de bonne humeur. Éternelle à manger, mais de bonne humeur.

Et la tâche de reconduire la clientèle à la garderie est partagée assez équitablement selon les horaires et les durées de trajet de chacun.

La Belle on 4 mars 2010 à 10:05 a dit…

On dirait que c'est moi projeté dans le futur ;-) ! Sauf que moi je ne sais pas encore si je vais rester à la maison après le départ de la marmaille ou si je vais partir travailler moi aussi avant le départ du papa et des enfants à la garderie ?!? Suspense !

Anik on 4 mars 2010 à 11:15 a dit…

Pour ma part, les matins se suivent et se ressemblent : toujours sans la présence de Papa. Pire, quand il est là, les choses roulent moins vite. Oui, je fais la serveuse, mais ça dure 5 minutes, le temps de tout préparer. Et celles qui ne me disent pas ce qu'elles veulent, bien elles reçoivent le menu du jour. Et si elles ne veulent pas manger, bien elles peuvent toujours passer sous la table. La collation est à 9h15 à la garderie comme à l'école! Et j'ai arrêté la télévision le matin en mangeant (oui, oui, c'est vrai) comme ça les filles mangent plus vite et j'écoute ma musique. Quand elles ont fini, c'est télé ou ordinateur, puis le départ...

Julie on 4 mars 2010 à 11:32 a dit…

@mamanbooh
Ne t'inquiète pas pour notre partage de tâches: même si je déjeune debout et que je m'active derrière le comptoir, je préfère 100 fois le rôle de cuisinière que celui de responsable de "run de lait" tous les matins pour aller porter les 3 enfants à 3 enfants différents!!

Je te promets que ça partirait bien mal mes journées :-D

Mais pour te faire saliver, sache que PapaZen est 1000 fois plus dévoué que moi pour la lessive, l'aspirateur et la vaisselle. Quand j'y touche, il vient superviser par-dessus mon épaule ou il me dit: "Laisse, je m'en occupe!"

Nolwenn on 4 mars 2010 à 11:38 a dit…

Comme un air familier :D (mes filles aussi adorent Mr Craquepoutte d'ailleurs).

Julie on 4 mars 2010 à 12:53 a dit…

@Caro
Avec le billet d'Anik d'hier, j'ai bien vu que les habitudes reliées à la télévision étaient propres à chaque famille... Et aussi que toutes tiennent à leurs habitudes ;-) À la maison, la bouffe et la télé sont deux activités bien dissociées.

@shaton
Bienvenue ici cher monsieur! Et merci pour le compliment ;-)

@sara
Routine réglée et partage des tâches, c'est vraiment ce qu'il y a de mieux!

@La Belle
Tu auras la réponse à ta question dans quelques mois. En attendant, profite de ton congé au maximum.

@Anik
Le menu du jour... ça m'inspire!

@Nolwen
Bienvenue dans mon club, alors?

shaton on 5 mars 2010 à 09:18 a dit…

Merci pour l'accueil ;-)
J'ai suivi par curiosité les liens favoris d'une vieille amie (qui fait des beaux bijoux et des bons gâteaux) et je ne suis pas déçu !
Je reviendrai souvent sur ce blogue.

S@hée on 5 mars 2010 à 10:04 a dit…

Ça m'a fait rire! Ils ont tous leurs manies et leurs petites habitudes!

J'ai trois filles de 7, 8 et 10 ans.

Elles étaient responsables de leur déjeuner, sauf les matins ou je fais des crêpes (ou un déjeuner resto avec oeufs et bacon), mais dernière, la grande m'a demandé de prendre à nouveau en charge les déjeuners.

Je prévois donc un menu, et si elles ne sont pas contentes, elles se débrouillent.

Théoriquement, elles rangent ensuite, mais il faut le leur rappeler tous les matins. Chéri lui est devant l'ordi le matin.

Mais ma routine est bien rodée... et il peut prendre la relève de temps en temps si j'ai envie de rester couchée :-p

DEMIJOUR on 6 mars 2010 à 11:19 a dit…

C'est dret là qu'on crisserait notre job là!

Mais bon, cette job là on a même pas le droit de démissionner! Enfin... presque ;-)

Renée a dit…

Si je me reconnait? certainement. Ça m'a fait bien rire d'ailleurs, car je me suis toujours demandé si les matins des autres familles se passe comme chez-nous et j'Ai ma réponse. Y a des matins ou j'Ai l'air d'un commandant pour pouvoir partir à l'heure.
p.s. mes filles adorent aussi M.Craquepoutte.

Julie on 9 mars 2010 à 19:06 a dit…

@sahée
Les filles responsables de leur déjeuner? Je garde ça en tête pour le moyen terme ;-)

@demijour
Démissionner? Peut-être pas, mais une pause syndicale, je ne dirais pas non ;-)

@Renée
Je trouve que c'est en jasant qu'on s'aperçoit, malgré les grandes différences entre les familles, qu'on n'est jamais vraiment toutes seules.

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon