28 mars 2010

Comment passer le dimanche le plus agréable?

Je vous disais cette semaine que je me cassais beaucoup trop la tête pour choisir ce qui me tente vraiment. Que devrais-je faire exactement? Qu'est-ce qui me fait réellement plaisir? Comment ai-je envie de vivre ma vie? Quels choix devrais-je faire aujourd'hui pour y arriver?

Je suis une fille de type concret. Il me faut savoir qui, quoi, quand, pourquoi et comment avant de prendre une direction. Mon juge fait son travail avant même que je me sois permis de rêver.

Mais il arrive des événements qui, une fois de temps en temps, me frappent de plein fouet. Qui m'incitent à comprendre l'urgence de vivre et à profiter des petits plaisirs du quotidien. Des événements qui me bouleversent au point de me dire: "Merde, qu'est-ce que j'attends?".

C'est arrivé cette semaine. C'est qu'une maman de mon entourage est décédée des suites d'un problème de santé récemment diagnostiqué. C'est devenu grave du jour au lendemain. Les médecins ont traité et pensé que ça y était. Elle avait repris sa routine et était très fière d'avoir eu tant de courage. Puis, mardi matin, elle a eu un malaise. Puis pouf! Tout était terminé avant l'heure du dîner.

Même si je n'avais que croisé cette dame à quelques reprises, elle était suffisamment proche de moi pour que je ressente la peine des gens qui l'appréciaient et que je présume le désespoir de son conjoint et de ses enfants. Pour que je me demande: "Si ça avait été mon tour ce matin, quel aurais-été la dernière image que j'aurais laissée à ma petite famille?".

Comment passer le dimanche le plus agréable, donc? Il s'agit de se demander, à l'occasion: "Et si c'était le dernier, comment je choisirais de le passer?"

Je vous souhaite de faire de dimanche, votre dimanche. Que ferez-vous?

5 commentaires imparfaits:

Caro l'ergo on 28 mars 2010 à 08:52 a dit…

Ce dimanche sera teinté de petits plaisirs. Il sera comme bien d'autres, mais il sera comme je les aime.

Il commence par un café et un petit déjeuner sans pression. Puis quelques jeux et des câlins avec les enfants.

Après une petite séance de magasinage est prévue afin de compléter des achats pour chacun. Moi, je m'offrirai de jolis accessoires (casque, sac d'outils, bouteilles, guidoline, ...) afin de finir de monter mon vélo de route (un vrai vélo de fille avec de la guidoline rose!).

Ma fille aura besoin de chaussures de randonnée et d'un vrai chandail de vélo.

PapaVélo, de nouveaux accesoires aussi... Pour bébé, des meubles pour sa chambre de grand garçon...

Durant la sieste de bébé en après-midi, je ferai du vélo en jouant aux devinettes ou en faisant l'école à ma fille (elle aime ça).

Le dimanche fini toujours avec un petit souper en famille. Simple mais agréable...

La Belle on 28 mars 2010 à 21:42 a dit…

Ces événements nous font réaliser combien la vie peut être courte aussi !

C'est pourquoi j'essaie à tous les jours de vivre le moment présent, tout simplement car nous ne savons jamais...

Donc aujourd'hui j'ai profité de ma famille et de mes 2 beaux enfants !

shaton on 29 mars 2010 à 09:41 a dit…

Vivre chaque jour "comme si c'était le dernier" m'a toujours paru dangereux car cela matérialise l'épée de Damoclès qui nous menace tous.
Mais vivre le moment présent comme s'il comptait vraiment, ça c'est bon.

Julie on 29 mars 2010 à 10:45 a dit…

@tous
Oui, tout cela se résume avec "vivre le moment présent".
Une phrase si simple à dire, mais tellement complexe à intérioriser...

shaton on 31 mars 2010 à 10:06 a dit…

Finalement, toutes les phrases sont simples à dire (à part "les chaussettes de l'archiduchesse...?") mais elles sont plus ou moins audibles.
Vivre le présent n'est de toute façon pas automatique, ça demande du travail.

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon