6 mai 2010

L'esprit d'une maman

Les mamans sont des précieuses petites choses toutes fragiles qu’on essaie de protéger et que, parfois, on malmène un peu. Les mamans nous protègent contre vents et marées. Elles sont là quand on s’écorche le bras et quand on nous brise le cœur. Elles connaissent des histoires de princesses et de dragons. Elles connaissent les paroles des chansons qui bercent nos nuits et elles font les meilleurs gâteaux.

Les mamans sont aussi des créatures inquiètes et stressées. Elles ont des :leenex dans leur sac à main et savent quand les marmots doivent aller aux toilettes avant même que les petits le sachent eux-mêmes. Les mamans ont un plan pour le futur de leur tribu et, même s’il n’est pas parfaitement défini, elles ont une bonne idée des avenues qu’il faudrait prendre. Elles savent bien que la vie mènera leur petite famille à bon port… et sinon elles ont un plan B et un C et un D, juste au cas où.

Mais les mamans, sont souvent fatiguées et au bout du rouleau. Entre leur engagement professionnel et leur famille, parfois elles ont peine à voir comment elles vont tout faire. Les mamans apprennent (souvent malgré elles) à accepter l’aide de leur entourage. Elles sont réticentes à des verbes comme « déléguer » ou « laisser-aller », mais elles adorent les mots comme « câlins » et des expressions comme « après-midi au spa entre copines ».

Les enfants savent que ce n’est pas facile d’être une maman. Ils regardent la leur avec admiration et amour. Ils savent que, parfois, les mamans n’ont pas le beau rôle, mais qu’en bout de ligne, c’est pour leur bien. Les papas le savent aussi. Ils épaulent les mamans du mieux qu’ils peuvent et ne comprennent pas vraiment pourquoi ces drôles de dames n’arrivent pas à s’arrêter. Même le reste de la famille et les amis le savent bien, les mamans vont monter aux barricades pour défendre leur clan en moins de temps que ça ne prend pour le dire.

Je suis encore aux balbutiements de la maternité. Fiston a tout juste plus qu’un an. Cependant, c’est avec plaisir que je me rends compte qu’être maman, c’est encore beaucoup plus que tout ça. Les moments d’extase quand bébé prononce un nouveau mot ou qu’il se lève debout par lui-même. Les moments moins roses avec les purées dans les cheveux et les questionnements de conciliation travail-famille. Être maman c’est être le centre de l’univers, mais c’est aussi s’apprendre à ne pas l’être.

2 commentaires imparfaits:

Caro l'ergo on 6 mai 2010 à 06:39 a dit…

Être maman est pour moi le plus beau métier du monde... en soi, il s'agit d'une école pour la vie!

Aucun petit malheur ne pourrait égaler les GRANDS bonheurs que cela procure au quotidien.

Newton on 13 mai 2010 à 23:49 a dit…

Ma maman n'a pas choisi le bon métier. :( J'en retire que je sais ce que je ne veux pas être comme Maman pour les miens. Merci maman!

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon