19 août 2010

La rentrée, un renouveau

(Ce billet est signé par Evely) ---

Ça se sent à plein nez. C’est dans l’air comme un parfum qui chatouille les narines. Soit on se bouche le nez, soit on inspire profondément. Ça y est, c’est la rentrée. Dans mon cas, c’est le retour au bureau après trois semaines intensives de vacances plus que méritées. Je pétille de nouvelles résolutions comme au Nouvel An (sinon plus!). Je trouve que l’automne est le temps idéal pour se refaire une routine. Manger mieux, faire davantage de sport, se coucher plus tôt et profiter encore plus des moments avec Superpapa et P’tit Clown. Je veux aussi prendre de temps pour moi. Juste pour moi, mais du temps constructif. Genre faire de la peinture, faire de la photo ou développer un projet X et le voir grandir et évoluer. J’ai l’impression que je répète ces mêmes voeux chaque année, mais qu’importe! Pour moi, la rentrée, c’est un renouveau et j’aime ça.

Cette année, bien que P’tit Clown n’ait que 18 mois, il vivra aussi une rentrée. Il changera de garderie. C’est un moment difficile, car il aime sa garderie et nous aussi. Mais pour plusieurs raisons, nous avons fait ce choix en espérant que ce sera pour le mieux. Je sais que ce sera difficile: un nouveau milieu, des amis qu’il ne connaît pas encore et des nouveaux éducateurs qui ne fonctionnent pas tout à fait comme ceux qu’il a en ce moment. Mais n’est-ce pas exactement ça la rentrée? N’avons-nous pas tous eu hâte en tant qu’enfant de voir ce qui serait nouveau à l’école ? Tous ces changements nous plaisaient. Qui allaient être nos nouveaux amis? Quel genre de professeur allions-nous avoir? Quelle classe? Quels allaient être les nouveaux cours en plus des classiques français et mathématique?

J’aime l’automne pour toute la nouveauté qui vient avec, mais aussi pour le délaissement des vieilles (et des fois mauvaises) habitudes que l’on a. Alors que les feuilles rougissent, puis jaunissent sur les arbres, j’ai l’impression que la nature donne le coup d’envoi pour perdre les habitudes qui ne nous conviennent plus. On enterre sous les montagnes de feuilles mortes les faux pas ou les routines dans lesquelles on ne se reconnaît plus. La saison semble aller lentement et tranquillement pour nous donner le temps de faire notre deuil et de faire place au renouveau. L’air plus frais se fait sentir pour que l’on prenne bien conscience de nos besoins et de qui l’on est. L’automne est la saison où les excès se font délaisser pour vivre plus simplement sans artifices.

Bon vous l’aurez bien compris, malgré que je sois une bibitte à chaleur et à soleil, j’adore l’automne. Surtout après un bel été chaud comme celui qu’on a connu cette année. Ce n’est pas seulement parce que je suis née en automne, mais c’est que j’aime ce moment coloré. J’aime les randonnées dans les sentiers quand on entend les feuilles craquer sous nos pas. J’aime mettre une petite laine, mais encore pouvoir passer la journée en chemisier et en jupette. J’aime sentir l’air plein de parfums frais de la nature qui se dénude doucement. J’aime les couleurs qui ne finissent plus d’apparaître dans chaque recoin de l’horizon. Finalement, j’aime prendre un mokaccino chaud avec le bout du nez froid. J'aime reprendre goût aux pâtés au poulet maison faits avec les légumes du marché et aux moules qui sont meilleures dans les mois finissant en « bre ».

Pour moi, c’est ça la définition de la rentrée. Bien sûr il nous reste encore plusieurs beaux jours d’été à mettre des petites camisoles et des robes soleils. Je compte bien en profiter pleinement. Quand on parle de la rentrée, je deviens toute fébrile à l’idée que l’automne s’approche lascivement de nos portes. Vous me direz que je changerai peut-être d’idée quand P’tit Clown commencera l’école. Probablement, que je vais courir un peu plus, mais pour une magasineuse comme moi, ce sera une bonne excuse pour flâner dans les centres commerciaux et courir les spéciaux de la saison pour trouver tout ce qui est sur la liste de matériel d'école.

Crédits photo: Licence CC Insight imaging: John A Ryan Photography

===

Le saviez-vous? Le blogue Imparfaite, et alors? dérive maintenant par ici:
Le ciel est bleu, la mère est calme
Suivez la nouvelle vague en adhérant à nos nouveaux réseaux Facebook ou Twitter.

2 commentaires imparfaits:

Beaudelaire on 22 août 2010 à 11:32 a dit…

Je suis tellement d'accord avec toi. Moi aussi, j'adoooore l'automne. Les coloris, la fraîcheur sans froideur, les plats mijotés, la rentrée, les récoltes, le retour à une routine et même l'Action de Grâces qui devient de plus en plus une fête que j'adore. Non, définitivement, j'adore l'automne!

shaton on 26 août 2010 à 07:40 a dit…

L'automne, c'est la fête des pommes !
Euh...
C'était pour dire quelque chose ;))
Bonne fin de semaine,
Sébastien from France

 

Imparfaite, et alors ? Copyright © 2009 Girlymagz is Designed by Bie Girl Vector by Ipietoon